•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec accueillera plus de réfugiés parrainés

Les organismes et groupes de personnes souhaitant parrainer des réfugiés pourront déposer dès janvier un maximum de 825 demandes, contre 750 par le passé.

Nadine Girault regarde François Legault.

Le nombre de places admissibles au programme de parrainage collectif de réfugiés à l'étranger a été augmenté par le gouvernement de François Legault.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le gouvernement Legault a décidé de revoir à la hausse le nombre de demandes de parrainage collectif de réfugiés.

Dès le 18 janvier prochain, un maximum de 825 demandes d'engagement seront analysées par Québec. Ces demandes peuvent concerner plusieurs personnes.

Ce seuil, qui était fixé à 750 par le passé, concerne à la fois les organismes de parrainage et les groupes de 2 à 5 personnes qui souhaitent venir en aide à un réfugié ou sa famille.

La ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Nadine Girault, a officialisé cette nouvelle en annonçant la réouverture de ce programme dans la Gazette officielle.

Le gouvernement Legault avait suspendu l'an passé une partie de ce programme, visant les organismes de parrainage. Après des mois d'enquêtes, des stratagèmes frauduleux ont été repérés par Québec et une vingtaine d'organismes seront suspendus durant deux ans, a récemment révélé Radio-Canada.

La procédure va également évoluer. Le traitement de ces demandes ne se fera plus par ordre d'arrivée, mais par tirage au sort, qui sera supervisé par un vérificateur externe, précise le cabinet de Nadine Girault.

Chaque organisme, selon son expérience et sa localisation, pourra déposer entre 10 et 30 demandes au maximum.

« Nous avons réalisé des jalons importants dans le Parrainage collectif pour assurer la protection et l’accompagnement des personnes réfugiées et les accueillir dans la terre d’accueil exceptionnelle qu’est le Québec. »

— Une citation de  Nadine Girault, ministre de l'Immigration

Cette annonce a été saluée par Québec solidaire qui y voit un premier pas dans la bonne direction, même si le Québec pourrait accueillir beaucoup plus [de réfugiés].

L'engouement de la société québécoise est là, surtout dans un moment où [on] a battu le triste record de personnes réfugiées dans le monde cette année, indique le député solidaire Andrés Fontecilla, qui avoue être cependant inquiet par le système de tirage au sort.

La ministre doit s'assurer que les familles en danger à l'étranger ne seront pas séparées, souligne-t-il.

Résumé du nombre de demandes de parrainage

  • Organismes de Montréal : 200 demandes
  • Organismes hors de la région montréalaise : 200 demandes
  • Groupes de 2 à 5 personnes : 425 demandes

D'autres programmes d'immigration revus

Ce programme de parrainage collectif n'est pas le seul à voir ses seuils être augmentés par le gouvernement Legault.

Présentés l'an passé par l'ancien ministre de l'Immigration Simon Jolin-Barrette, trois projets pilotes d'immigration permanente sont revus, passant de 500 à 600 places pour la prochaine année.

Ces programmes concernent les préposés aux bénéficiaires, les travailleurs de la transformation alimentaire et ceux des secteurs de l'intelligence artificielle, des technologies de l'information et des effets visuels.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !