•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adolescent happé à Saint-Lin-Laurentides : un homme accusé de délit de fuite

Le logo de la Sûreté du Québec.

La Sûreté du Québec a procédé à l'arrestation des deux suspects mercredi matin.

Photo : Radio-Canada / René-Charles Quirion

Radio-Canada

Derick Pimparé, 21 ans, a été accusé de délit de fuite ayant causé la mort, mercredi, au palais de justice de Joliette, dans Lanaudière, pour avoir omis de s'arrêter après avoir happé un adolescent de 16 ans à Saint-Lin-Laurentides.

L'accusé, originaire de Sainte-Sophie, doit aussi répondre à une accusation d'entrave à la justice pour avoir incité un témoin à fournir un faux témoignage.

Derick Pimparé a été arrêté mercredi matin de même qu'un autre homme âgé de 20 ans, originaire de Terrebonne, qui se trouvait à bord du véhicule au moment des faits.

La nature des accusations qui pourraient être portées contre ce dernier n'avait pas encore été précisée au moment d'écrire ces lignes.

La Sûreté du Québec a annoncé mercredi matin l'arrestation des deux individus soupçonnés d’être impliqués dans le délit de fuite qui a causé la mort d’Émile Martineau, 16 ans, vers 20 h le 29 septembre dernier, sur la route 335, à Saint-Lin–Laurentides.

Selon les témoignages recueillis par la police – qui a aussi obtenu des images captées par des caméras de surveillance – Derick Pimparé, qui était au volant d'une camionnette, aurait pris la fuite après avoir heurté le jeune piéton sans lui porter assistance et sans signaler l’accident aux services d’urgence.

Le conducteur et son passager ne se sont pas non plus manifestés dans les jours qui ont suivi le drame.

Une scène d'accident de la route avec des enquêteurs au travail.

Un reconstitutionniste et des enquêteurs de la SQ avaient été dépêchés sur les lieux afin de déterminer les circonstances entourant la collision.

Photo : Radio-Canada / Alain Béland

Les enquêteurs des crimes majeurs nous ont partagé des vidéos, gracieuseté de certains résidents du secteur, dans lesquelles on voyait un véhicule qui pouvait correspondre au véhicule que l’on recherchait et qui semblait endommagé, a relaté la porte-parole de la Sûreté du Québec, Audrey-Anne Bilodeau.

L’enquête a conduit les policiers à la saisie d’une camionnette dans le stationnement d’un commerce situé non loin des lieux de l’accident le 2 octobre dernier. Des perquisitions avaient aussi été effectuées par les policiers dans deux résidences de la région.

Suite à la diffusion de ces images, ça nous a permis de perquisitionner le véhicule en question, mais vous comprendrez qu’après avoir eu le véhicule, il fallait prouver qui était au volant de ce véhicule-là lors des événements, a précisé l'agente Bilodeau.

Au palais de justice de Joliette, la Couronne s'est opposée à la remise en liberté de Derick Pimparé en attendant la suite des procédures intentées contre lui. Le jeune homme devra donc demeurer détenu jusqu'à la tenue de son enquête sur remise en liberté. Il doit retourner devant le juge lundi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.