•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le garçon de 10 ans disparu en Nouvelle-Écosse est retrouvé sain et sauf

L’enfant de North Preston est retrouvé près de 24 heures après le signalement de sa disparition.

Trois personnes avec de l'équipement et des vêtements chauds se préparent à une battue.

Des recherches pour retrouver un enfant disparu, le 27 octobre 2021 à North Preston et les environs, en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Steve Lawrence

Radio-Canada

L’enfant de 10 ans qui était disparu depuis mardi soir en Nouvelle-Écosse a été retrouvé, a indiqué la police en début de soirée, mercredi.

Des recherches aériennes et terrestres se sont déroulées toute la journée à North Preston et dans les environs. Un hélicoptère de l’armée et des chiens de sauvetage avait notamment été déployés.

La caporale Lisa Croteau, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Nouvelle-Écosse, a confirmé mercredi soir que l’enfant était maintenant sain et sauf, mais ne pouvait fournir de détails additionnels.

La GRC promet que des précisions seront offertes et souligne qu’elle n’a pas terminé son enquête.

La disparition de l’enfant, qui réside dans la communauté à majorité afro-néo-écossaise de North Preston, dans la Municipalité régionale d’Halifax, avait été signalée le 26 octobre vers 23 h 30.

Il a été retrouvé dans la région de North Preston, a indiqué la GRC.

Selon ce que la police affirmait plus tôt mercredi, rien n’indique qu’un acte criminel ait mené à cette disparition.

Le sergent Dave Legge de la Division intégrée des enquêtes criminelles déclarait que les enquêteurs travaillaient en étroite collaboration avec la famille de l’enfant.

Néanmoins, une alerte publique avait été envoyée peu avant 10 h, mercredi matin, sur les téléphones cellulaires des personnes se trouvant en Nouvelle-Écosse.

Il ne s’agissait pas d'une alerte Amber, puisqu'il n'y a pas d'indication qu'il aurait été victime d'un enlèvement. Le jeune âge du disparu et les conditions froides et pluvieuses qui prévalaient mercredi ont motivé la décision de la GRC de demander l’envoi de cette alerte publique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.