•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux logements à Yarmouth pour aider au recrutement de médecins

Trois travailleurs de la construction préparent une entrée de ciment.

Des travailleurs mettent la touche finale au complexe de cinq appartements réservés aux médecins à Yarmouth. Les premiers locataires pourront emménager en novembre.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Chambre de commerce de Yarmouth et la caisse Coastal Credit Union ont uni leurs forces pour offrir cinq logements qui serviront à accueillir des médecins ou des résidents en médecine.

La pénurie de logements en Nouvelle-Écosse nuit au recrutement des médecins surtout en région rurale. La docteur Abir Hussein, qui est à la tête du programme de résidence en médecine familiale à l’Université Dalhousie, croit que le projet de Yarmouth va aider les jeunes médecins à venir dans la région.

Je pense que ça va attirer plus d'étudiants et faciliter la vie des résidents en médecine qui doivent se trouver un endroit à rester pour deux ans quand ils viennent dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, pense-t-elle.

L’idée de ces logements vient de Rick Doucette, le président-directeur général de la caisse Coastal Credit Union, et Kerry Muise, la présidente de la Chambre de commerce de Yarmouth. Les deux se sont rencontrés et ont réalisé qu'ils partageaient la même vision.

« Pour que la ville s'épanouisse, nous avons besoin de plus d’infrastructures médicales. »

— Une citation de  Rick Doucette, PDG Coastal Credit Union
Rick Doucette se tient debout souriant dans la cuisine d'un des nouveaux logements.

Rick Doucette est le PDG de la caisse Coastal Credit Union. L'institution financière a investi 1 million de dollars pour acheter le terrain près de l'hôpital et construire des logements destinés aux médecins qui viennent dans la région.

Photo : Radio-Canada

On a été surpris d’apprendre, en parlant aux médecins, que l’accès à un logement était une des plus grandes difficultés quand ils emménagent dans une communauté, explique Kerry Muise.

Un projet d'un million de dollars

La caisse a donc acheté un vieux bâtiment situé à deux pas de l'hôpital et a investi 1 million de dollars pour le démolir et reconstruire un complexe de cinq logements.

La construction sera terminée sous peu et les locataires pourront emménager en novembre. La Chambre de commerce va louer l'immeuble pour un dollar par année et va gérer la location des unités réservées pour les médecins.

« Je pense que ces logements seront un atout pour notre communauté. »

— Une citation de  Kerry Muise, présidente de la Chambre de commerce de Yarmouth

Tout est neuf, efficace du point de vue énergétique, c’est exactement ce dont nos médecins en résidence ont besoin, ajoute-t-elle.

Kerry Muise debout à l'extérieure devant le nouveau bâtiment.

Kerry Muise est la présidente de la Chambre de commerce de Yarmouth. L'organisme va gérer la location des appartements.

Photo : Radio-Canada

Accès adapté

L’accès aux logements sera aussi flexible et abordable.

Les étudiants de passage pour des formations ou des stages pourront payer 10 dollars la nuit. Les médecins remplaçants, qui voyagent dans différentes communautés, paieront 500 dollars par semaine. Puis, les médecins en résidence vont payer 1200 dollars par mois incluant l'électricité et le chauffage.

Et puis c'est tout près de l'hôpital, dit Kerry Muise. Même sans voiture on peut se rendre à l'hôpital en trente secondes à pied.

Elle espère que cela convaincra les médecins de rester, même après leur résidence. Elle souhaite aussi que le projet aide les médecins étrangers, qui n’ont pas toujours accès au financement pour une hypothèque, à se concentrer sur leur travail plutôt que de s'inquiéter de trouver un endroit où rester.

Les trois femmes visites une des chambre à coucher.

Kerry Muise, à gauche fait visiter les nouveaux appartements bâtis pour les médecins à la Dre Abir Hussein de l'Université Dalhousie et la Dre Melissa Power.

Photo : Radio-Canada

La Dre Melissa Power a décidé de rester à Yarmouth une fois sa résidence terminée. Elle dit que la ville a une communauté de professionnels de la santé soudée.

Je me suis fait des amis ici, affirme la jeune médecin.

Je me sens bien entourée. Je sais qu’il y a d'autres endroits du genre en Nouvelle-Écosse, mais je me considère chanceuse d’avoir trouvé une si belle communauté médicale ici à Yarmouth.

Et les nouveaux logements auxquels elle aura accès au besoin pèsent aussi dans la balance.

Avec des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !