•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un piéton heurté par une voiture de police à la suite d’un accident à Ottawa

Plusieurs voitures de police devant un centre d'achats la nuit.

L'Unité des enquêtes spéciales a ouvert une enquête à la suite d'un accident devant le centre commercial Merivale à Ottawa survenu mardi soir, le 26 octobre 2021.

Photo : S.B.

Radio-Canada

L’Unité des enquêtes spéciales (UES) a été appelée à enquêter à la suite d’un accident lors duquel un piéton a été heurté par une voiture de police devant le centre commercial Merivale mardi soir, dans le sud d'Ottawa.

Selon des informations préliminaires partagées par le Service de police de la Ville d’Ottawa (SPO), des agents répondaient à un appel pour vol dans le secteur lorsqu’il y a eu un accident.

Selon un communiqué de l’UES, les faits se sont produits dans le bloc 1600 du chemin Merivale à Ottawa. L’agent donnait suite à un appel d’urgence provenant d’un commerce situé dans le centre commercial, confirme l'UES.

Dans un message publié sur Twitter en matinée mercredi, l'UES dit enquêter après qu'un agent de la Police d'Ottawa a heurté un piéton de 26 ans avec sa voiture de police alors qu'il répondait à un appel de service au centre commercial Merivale à Ottawa.

L'accident serait survenu vers 20 h 30.

Toujours selon l'UES, l'homme hospitalisé a été gravement blessé.

Deux enquêteurs et un enquêteur spécialiste des sciences judiciaires ont été affectés au dossier, précise l'unité de surveillance de la police par voie de communiqué. L’UES a également désigné un agent impliqué et deux agents témoins dans le cadre de l’enquête.

Par ailleurs, les enquêteurs demandent à toute personne qui aurait des renseignements sur l’affaire de communiquer avec eux au 1-800-787-8529. Les enquêteurs cherchent aussi à mettre la main sur des vidéos liées à l'accident.

Périmètre de sécurité toujours établi dans le secteur

Sur place, du ruban jaune a été installé autour d’un périmètre dans lequel se trouvent plusieurs autopatrouilles.

Le pare-brise de la voiture de police, au centre du périmètre, semble avoir été fracassé selon des images captées de la scène.

Une voiture de police derrière un ruban jaune sur lequel on peut lire le numéro de téléphone d'échec au crime.

Le pare-brise de cette voiture de police est accidenté.

Photo : S.B.

Une présence policière restera jusqu'à ce que l'UES ait terminé son enquête, écrit le SPO dans sa déclaration publiée tôt mercredi matin.

L'UES est un organisme gouvernemental indépendant qui enquête sur la conduite d'agents de police qui pourrait avoir entraîné un décès, une blessure grave, une agression sexuelle ou la décharge d'une arme à feu contre une personne.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.