•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lab-École à Chicoutimi : l’assemblée publique de consultation reportée au 15 janvier

Des enfants s'amusent à proximité d'une école.

Un aperçu du futur Lab-École de Saguenay

Photo : avec l'autorisation de l'équipe du Lab-École

Le conseil d'administration du Centre de services scolaire (CSS) des Rives-du-Saguenay a reporté au 15 janvier l'assemblée publique de consultation du projet de redécoupage des bassins scolaires en vue de l'arrivée du Lab-École à Chicoutimi.

La décision a été prise mardi soir à l'occasion d'une séance extraordinaire.

Initialement, la consultation devait avoir lieu le 26 octobre, mais question de laisser la chance aux participants de se préparer, elle a été repoussée après la période des Fêtes.

Une séance d’information avait eu lieu le 21 septembre.

Il a été assuré au conseil que le report de la consultation n'aura pas d'impact sur l'échéancier du projet.

Comme il avait été rapporté le 31 août dernier, à la rentrée scolaire 2022, le Lab-École situé sur le terrain de l’ancienne École Marguerite-d’Youville accueillera 15 groupes de l’École Saint-Antoine-de-Saint-Exupéry, dont 12 groupes pour le primaire. Il y aura également une partie des groupes de l’École l’Horizon qui sera transférée au Lab-École, en plus d'autres changements.

La redéfinition des bassins d’alimentation des écoles du secteur Sud de Chicoutimi est aussi en cours.

Tous entendus

Lors de l'assemblée de consultation, les conseils d'établissements concernés et différents autres comités seront entendus. Il a aussi été décidé que les huit individus qui se sont inscrits seront tous inclus dans le processus. Le conseil d'administration aurait pu choisir de limiter le nombre d'intervenants.

La consultation pourrait s'étendre sur une journée ou deux soirées.

La directrice générale Chantale Cyr a jugé qu'il était important d'entendre tous les intervenants étant donné l'ampleur des changements.

Et là maintenant, on veut entendre les gens au niveau du retour de consultation. Vous savez, on pense toujours faire le mieux possible pour nos jeunes, mais il y a peut-être des options auxquelles on n'a pas réfléchi, donc c'est important de pouvoir les entendre, puis je suis d'accord avec vous M. le président de pouvoir entendre les gens qui se sont manifestés pour pouvoir prendre la parole parce que c'est un enjeu qui est quand même considérable. C'est un exercice qu'on ne fait pas tous les ans qui va avoir un impact, oui sur le cheminement scolaire de l'enfant, mais aussi sur tout ce qui touche son entourage, a-t-elle expliqué lors de la séance publique tenue par vidéoconférence à laquelle Radio-Canada a assisté.

L'extérieur de l'École Charles-Gravel.

L'École secondaire Charles-Gravel est située dans le secteur nord de l'arrondissement de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Steeven Tremblay

L'École Saint-Isidore possiblement reconstruite

Par ailleurs, une demande de subvention visant à reconstruire l'École Saint-Isidore a été votée. Cet établissement est situé dans le quartier Rivière-du-Moulin.

Également, l'ordre des écoles primaires qui seront déménagées temporairement à l'École secondaire Charles-Gravel a été revu. Les travaux des Écoles La Carrière et Mont-Valin ont été inversés. Ce seront donc les élèves de cette dernière école qui seront transférés en janvier.

Finalement, un projet de garderie subventionnée pour les employés du CSS se prépare en collaboration avec le CPE les Petits Cailloux. Le processus est rendu à l'étape d'une lettre de soutien, pour autant que l'administrateur du CPE obtienne une résolution d'appui de la part de son conseil d'administration.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !