•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province sera prête à vacciner les enfants de 5 à 11 ans

Un jeune garçon se tient le bras avant de se faire vacciner.

Des taux de vaccination communautaires élevés contribueront à protéger les moins de 5 ans qui sont trop jeunes pour être vaccinés.

Photo : afp via getty images / Rodrigo Buendia

La Saskatchewan a commandé 112 000 doses du vaccin Pfizer développé et formulé spécifiquement pour les enfants de 5 à 11 ans. Leur livraison est prévue pour la mi-novembre, précise l’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) dans un communiqué.

À l’heure actuelle, la SHA travaille à mettre en place le déploiement de la campagne de vaccination auprès de ce groupe d’âge, afin que tout soit prêt lorsque le vaccin sera approuvé par Santé Canada. Le consentement des parents sera requis pour la vaccination des enfants.

Selon la SHA, le vaccin Pfizer pour les plus jeunes est légèrement différent de celui offert aux personnes de 12 ans et plus. Les doses sont plus petites et adaptées pour les enfants âgés de 5 à 11 ans. Les études de Pfizer indiquent que le vaccin n'a créé aucun problème d'innocuité et que les effets secondaires attendus sont bien tolérés et résolus en un à deux jours.

Pfizer précise que les enfants de ce groupe d'âge ont de très bonnes réponses immunitaires lorsqu'ils reçoivent les deux doses recommandées.

Accessibilité aux doses

Les autorités ont annoncé l'ouverture de 190 cliniques de vaccination pédiatrique dans plus de 100 communautés de la province. Les vaccins pour les jeunes enfants seront disponibles à plusieurs autres endroits : dans les pharmacies participantes, dans les cliniques sans rendez-vous de la SHA, dans les cliniques mobiles et dans les cliniques de vaccination des écoles.

Impacts de la vaccination des 5 à 11 ans

Bien que les jeunes enfants soient moins susceptibles de développer une maladie grave liée à la COVID-19, ils peuvent tomber malades et sont un vecteur de transmission du virus. La vaccination des 5 à 11 ans leur permettra de continuer d’aller à l’école et de participer à leurs activités éducatives.

Selon des données rendues publiques en conférence de presse mardi, 24 % des nouveaux cas de COVID-19 déclarés en octobre en Saskatchewan sont survenus chez des enfants de 11 ans et moins.

Les autorités sanitaires soulignent que les mesures de santé publique comme le port du couvre-visage, l'hygiène des mains et la distanciation physique sont des outils importants pour se protéger contre la COVID-19.

Il en est de même pour la vaccination, rappelle la santé publique, qui demande que toutes les personnes admissibles se fassent vacciner, ce qui inclura bientôt tous les gens de 5 ans et plus. Des taux de vaccination communautaires élevés contribueront à protéger les moins de cinq ans qui sont actuellement trop jeunes pour être vaccinés, explique la SHA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !