•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier test pour Rochette et les Remparts

Viljami Marjala et Théo Rochette célèbrent juste après le filet vainqueur.

Théo Rochette et l'offensive des Remparts font flèche de tout bois, cette saison.

Photo : Ghyslain Bergeron / LHJMQ

Menés par leur capitaine Théo Rochette, meilleur marqueur du circuit Courteau, les Remparts trônent au sommet du classement de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Une position enviable au moment de se mesurer à deux des principaux aspirants aux grands honneurs cette saison, le Titan d’Acadie-Bathurst et les Cataractes de Shawinigan.

Si Patrick Roy avait multiplié les emplettes, cet été, pour faire des Remparts des favoris à la Coupe du Président, même lui ne s’attendait pas à pareil début de saison.

Notre niveau de compétition est de loin supérieur à ce que je pensais qu’il serait à ce stade-ci de l’année, lance l’entraîneur-chef et directeur général. Offensivement, l’arrivée de plusieurs nouveaux visages ne semble en rien avoir troublé la chimie chez les Remparts.

L’équipe a remporté huit de ses neuf premiers matchs, marquant en moyenne cinq buts par rencontre. Les quatre trios de diables rouges produisent, mais nul ne tire davantage son épingle du jeu que le capitaine Théo Rochette, déjà auteur de six buts et onze passes.

L’explosion du capitaine Rochette

Pour Patrick Roy, qui a toujours vanté le talent du centre canado-suisse, il ne fait aucun doute que son protégé est passé à un autre niveau cette saison. Oublie les points. Son niveau d’engagement et de compétition est une coche au-dessus de ce que c’était par le passé. Il protège bien sa rondelle, il va au filet et il joue bien aussi défensivement.

Joueur de petit gabarit, Rochette estime pour sa part que le muscle ajouté à sa charpente lui permet de davantage s’imposer comme il avait l’habitude de le faire avant son arrivée chez les juniors.

Théo Rochette sur la glace

Assistant-capitaine la saison dernière, Théo Rochette a troqué la lettre «A» pour la lettre «C», cette saison.

Photo : LHJMQ

Je me sens plus fort et plus rapide et ça fait que je suis plus confiant en un contre un. Évidemment, je joue aussi avec de bons joueurs, explique celui qui est entouré des nouveaux venus Christophe Farmer et Zachary Bolduc sur le premier trio de l’équipe.

L’explosive offensive des Remparts pourrait toutefois trouver son égal, mercredi et jeudi soir, alors que le Titan et les Cataractes seront les visiteurs au Centre Vidéotron. Les deux équipes suivent les diables rouges au classement de la LHJMQ et partagent de grandes ambitions cette saison.

Si on ajoute la partie de samedi à Sherbrooke, ce sont trois matchs en quatre jours contre trois bonnes équipes. On sait que c’est un gros test pour nous et on veut arriver prêt, assure Théo Rochette.

Patrick Roy, lui, veut voir ses ouailles resserrer leur jeu défensif. On ne veut rien changer sur le plan offensif, mais défensivement, on peut être meilleur pour mettre nos bâtons sur la rondelle et dans les lignes de passes.

Guy Lafleur honoré jeudi

Guy Lafleur, après une conquête de la Coupe Memorial par les Remparts de Québec.

Guy Lafleur, après la conquête de la Coupe Memorial par les Remparts en 1971.

Photo : LHJMQ

Motivation supplémentaire pour l'équipe, c’est jeudi soir que le numéro 4 de Guy Lafleur sera retiré dans l’ensemble du circuit Courteau. L’ex-gloire des Remparts sera présente au Centre Vidéotron pour participer à une cérémonie d’avant-match pour l’occasion.

Le Démon blond, qui souffre d'une récidive du cancer du poumon, sera également du dévoilement des œuvres d’art en son honneur et celui de Réal Cloutier, mercredi, à la place Jean-Béliveau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !