•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La reprise complète du service du train léger d’Ottawa espérée pour le 29 novembre

Un train léger est à quai avec les portes ouvertes.

Le personnel de la Ville prévoit toutefois qu’un retour au service complet est atteignable d’ici la mi-décembre (Archives).

Photo : Radio-Canada / Hugo Belanger

Radio-Canada

Hors service depuis le 19 septembre en raison d’un déraillement, le train léger d’Ottawa devrait offrir à nouveau un service complet le 29 novembre. Il s’agit, du moins, de la date « prévue » par le Groupe de transport Rideau (GTR), a annoncé la Ville d’Ottawa par voie de communiqué.

Dans ce mémo provenant du directeur général de la Ville d'Ottawa, Steve Kanellakos, on mentionne également que la reprise partielle du service demeure espérée pour les deux premières semaines de novembre.

M. Kanellakos fait part de progrès significatifs dans la préparation en vue d’une reprise partielle du service sur la Ligne 1 depuis la Commission du transport en commun de la Ville d’Ottawa qui a eu lieu mercredi dernier.

Des techniciens supplémentaires de GTR ont été déployés pour inspecter les trains et effectuer le travail nécessaire pour relancer le réseau. Transportation Research Associates (TRA), l’expert indépendant en sécurité ferroviaire, surveille activement leurs progrès.

Gros plan sur des dommages du déraillement.

Depuis le déraillement du 19 septembre, le train n'est plus en service (Archives).

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Steve Kanellakos a aussi précisé que toutes les étapes à suivre sont soumises au même processus, c’est-à-dire une proposition de Groupe de transport Rideau, qui doit être acceptée par TRA, à l’exécution du programme d’inspection, de la validation des travaux effectués sur le parc de véhicules et de l’approbation par la Ville d’Ottawa.

La Ville a été claire avec le GTR que la Ligne 1 de la Confédération de l’O-Train ne reprendra le service qu’une fois que TRA aura terminé ses évaluations, et que la Ville aura accepté ses recommandations, a-t-il écrit.

De ce fait, la date 29 novembre est une cible sous réserve de la validation du programme d’inspection des véhicules par TRA et la Ville.

Par conséquent, le personnel prévoit qu’un retour au service complet est atteignable d’ici la mi-décembre, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !