•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Témiscamienne à la conquête du web pour donner des formations partout au Québec

Une femme utilise le moteur de recherche Google sur une tablette numérique.

Nathalie Côté offre des formations sur le numérique aux aînés. (archives)

Photo : Getty Images / Ivanko_Brnjakovic

Une entrepreneure du Témiscamingue lance un site Internet de formations numériques (Nouvelle fenêtre) destinées aux aînés et aux débutants partout à travers le Québec.

Nathalie Côté est formatrice web depuis une dizaine d’années. La pandémie lui a permis de réaliser à quel point les outils technologiques sont importants.

Elle a créé sa propre entreprise en 2017. Elle se déplace à travers le Témiscamingue pour des formations en lien avec les nouvelles technologies et la navigation sur Internet. Elle accompagne de façon régulière une centaine de personnes.

Ses formations traitent, par exemple, de l'utilisation de la plateforme Zoom ou de Messenger, des virements Interac et de la fraude sur Internet.

Depuis mars 2020, son quotidien a toutefois changé. Ma clientèle, c’est surtout des gens de 50 ans et plus qui connaissent peu les pitons. J’enseigne pas mal tout ce qui a des pitons, qu’on parle des téléphones, des ordinateurs, des tablettes, dit-elle.

« Avec la COVID, tout a changé. Tout a changé pour tout le monde et moi aussi. Les groupes, ce n’était plus possible, les formations individuelles, ce n’était plus possible. Tout est devenu plus difficile. »

— Une citation de  Nathalie Côté, formatrice

Elle a donc créé une plateforme interactive où des formations sont disponibles, certaines sont payantes et d’autres gratuites.

Il y a beaucoup de choses qui existaient sur Internet, mais c’est toujours rapide, c’est vite, c’est souvent pour un niveau avancé. Les personnes qui débutent, qui en connaissent peu et qui ont peur, souvent ce n’est pas à leur niveau. C’est pour cela que j’ai décidé de créer ma plateforme, pour faire des formations adaptées pour les personnes qui débutent, explique Nathalie Côté.

Le Cercle des fermières de Fugèreville a eu recours à ses services l’automne dernier. C’est convivial, on est toutes à l’aise. Je crois que pour n’importe quel niveau d’âge, même si on n’est pas toutes des personnes retraitées, c’est facile à apprendre, affirme Maryse Racine, membre des Fermières. La FADOQ collabore aussi avec Mme Côté.

Selon Statistique Canada, 92 % des 55 à 64 ans et 86 % des 65 à 74 ans utilisaient Internet en 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !