•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conflit d’horaire avec les Bombers : les Jets repoussent le début d’un match

Un montage photo du receveur de passe des Blues Bombers de Winnipeg, Rasheed Bailey et de l'attaquant des Jets Nikolaj Ehlers

Le receveur de passe des Blues Bombers de Winnipeg, Rasheed Bailey, à gauche et à droite, l'attaquant des Jets Nikolaj Ehlers, qui célèbrent des accomplissements de leur équipe.

Photo : La Presse canadienne / Jonh Woods/ Frank Gunn

Radio-Canada

Le 5 décembre, le match des Jets contre les Maple Leafs de Toronto débutera à 19 h, laissant le temps aux Blue Bombers de finir leur partie commencée en après-midi.

Cette nouvelle est tombée en fin de journée, mardi, après une pétition demandant que les conflits d’horaires entre les deux équipes de Winnipeg soient réglés.

Un amateur de sport, Alon Weinberg, déplorait que trois conflits d'horaires empêchent les partisans des Jets et des Blue Bombers de soutenir leurs équipes. Il a lancé une pétition pour que le chevauchement des parties, le 5 décembre, soit résolu.

Les Blue Bombers sont au premier rang de la Ligue canadienne de football avec une fiche de 10 victoires et 1 défaite. Ils accueilleront la finale de l’Ouest le 5 décembre prochain à 15 h 30.

En collaboration avec la LNH, les Jets ont annoncé, mardi après-midi, que le début du match sera repoussé d'une heure. La rondelle tombera finalement à 19 h, heure centrale.

En lançant sa pétition en ligne, Alon Weinberg rappelait que les Jets et les Blue Bombers partagent la même base de partisans. Pour des raisons financières liées au petit marché que représente Winnipeg, les deux amphithéâtres doivent être remplis au maximum de leur capacité, dit-il.

Nous sommes un petit marché. Probablement le deuxième ou troisième plus petit de la LCF et le plus petit de la LNH, explique-t-il.

Si les deux équipes ne parviennent pas à remplir les gradins en raison des conflits d’horaire, M. Weinberg s’inquiète pour la situation des équipes, en particulier pour les Blue Bombers, car il s’agit d’une équipe communautaire qui n’a pas les moyens financiers nécessaires à son maintien, contrairement aux Jets.

Un amateur de sport porte un chandail des Jets de Winnipeg et une casquette des Blue Bombers de Winnipeg.

Un amateur de sport de Winnipeg affiche son soutien aux Bombers et aux Jets lors d'un récent match de la LNH au Centre Canada Life.

Photo : La Presse canadienne / Fred Greenslade

Samedi dernier, les Bombers ont écrasé les Lions de la Colombie-Britannique par la marque de 45 à 0 au stade IG Field tandis que les Jets ont vaincu les Predators de Nashville 6 à 3 au Centre Canada Life.

La pétition demande aux Jets et aux Bombers de travailler ensemble et de collaborer à l’avenir pour éviter les conflits d’heures de début des matchs à domicile.

Le 6 novembre sera une autre date problématique, avec les visites des Alouettes de Montréal au IG Field et le match des Islanders de New York contre les Jets.

À 15 h, le 26 octobre, plus de 225 personnes avaient signé la pétition.

Avec les informations de Darren Bernhardt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !