•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’érosion en bordure de la route 138 inquiète à Franquelin

Des cônes orange, reliés par un ruban de sécurité, sont placés en bordure d'un talus affaissé près de route 138.

Les automobilistes qui passent près de la côte Bellevue peuvent apercevoir des cônes orange délimitant un ravin.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Laurie Dufresne

À Franquelin, le décrochement de talus en bordure de la route 138, près de la côte Bellevue, préoccupe les automobilistes.

Pascal Pitre, résident de Franquelin, a publié une vidéo sur les réseaux sociaux en indiquant que le talus aurait reculé d’un mètre en deux mois.

« Je me suis rendu compte en venant régulièrement, par les points de repère que je m’étais fixés, que ça s’effritait surtout avec les grosses pluies. »

— Une citation de  Pascal Pitre, résident de Franquelin

J’ai publié cette vidéo-là cette semaine et c’est rendu à 15 000 vues. Ça a été partagé plusieurs centaines de fois. Dans les commentaires, ce qui revient beaucoup, [ce sont] des gens qui habitent le coin ou qui passent beaucoup par ici, eux ça leur fait peur. Ils sont inquiets par rapport à ça, affirme Pascal Pitre.

Pascal Pitre se tient debout au bord du talus affaissé en bordure de la route 138, en compagnie de son chien.

Le résident de Franquelin Pascal Pitre a partagé ses inquiétudes dans une vidéo sur Facebook.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Le problème ne date pas d’hier. En 2014, le belvédère qui se trouvait à proximité a dû être fermé pour des raisons de sécurité.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ) dit suivre la situation de près, mais ne juge pas les lieux comme étant dangereux.

La conseillère en communications pour le MTQ, Caroline Rondeau, affirme que les vibrations des camions-citernes qui passent, ça n’a aucune incidence sur ce type de sol là.

Les mains dans les poches de son manteau, Caroline Rondeau sourit.

La conseillère en communications pour le ministère des Transports du Québec, Caroline Rondeau

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

Des travaux attendus

Des travaux majeurs pour éloigner la route 138 de 25 m de la falaise sont prévus d’ici trois ans. Selon le maire de Franquelin, Steeve Grenier, ces travaux permettraient de régler le problème de proximité avec le ravin, mais les plans d’aménagement avancent à pas de tortue.

« Ils ont le projet sur la table, mais quand est-ce qu’ils vont le réaliser? On sait que ce n’est pas en 2023. Probablement en 2024 ou en 2025. »

— Une citation de  Steeve Grenier, maire de Franquelin

Le Ministère s’est quand même fait rassurant. Je pense qu'il doit vraiment prendre en compte l’érosion qu’il y a eu là, et vraiment d’en faire un dossier hyper important, dit Steeve Grenier.

Avant de lancer les travaux, le MTQ doit acquérir des terrains qui accueilleront le nouveau tracé.

Avec les informations de Camille Lacroix

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !