•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Jeffrey Claude Godin : Raffat A. Mohamed condamné à la prison à vie

Une enseigne de l'édifice Jos-Montferrand, à Gatineau.

Raffat A. Mohamed ne sera pas admissible à la libération conditionnelle avant 25 ans (archives).

Photo : Dereck Doherty

Radio-Canada

Coupable de meurtre prémédité, Raffat A. Mohamed n’est pas près de revoir la lumière du jour. Il a été condamné mardi, au palais de justice de Gatineau, à une peine d’emprisonnement à perpétuité.

Il ne sera pas admissible à la libération conditionnelle avant 25 ans. Pour le reste de ses jours, il lui sera également interdit de posséder une arme à feu et de communiquer avec des personnes qui ont témoigné lors de son procès.

Ledit procès, qui s’est échelonné sur six semaines, s’est fait devant le juge François Dadour et un jury composé de 12 personnes.

Rappel des faits. En juillet 2019, Raffat A. Mohamed a tué avec une arme à feu Jeffrey Claude Godin, un homme de 42 ans. Les événements ont eu lieu dans un immeuble de logements de la rue Laval, dans le secteur de Hull.

Raffat A. Mohammed avait été arrêté le 12  août 2019 dans ce qui s’est révélé être le premier homicide de l’année à Gatineau. Dans les heures suivant son arrestation, il avait été formellement accusé de meurtre au deuxième degré.

Avec les informations d’Alexandra Angers et de Pascale-Marie Dufour

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.