•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adobe fait entrer Illustrator et Photoshop dans l’ère de l’infonuagique

Une femme devant un écran d'ordinateur, elle semble utiliser le programme Photoshop de la suite Adobe.

La version web de Photoshop offrira des fonctionnalités de base.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Radio-Canada

Adobe a annoncé que des versions de base de ses populaires logiciels d’édition d’images et de graphisme Photoshop et Illustrator seraient accessibles sans téléchargement par le biais de fureteurs web.

Les fonctionnalités offertes dans ces versions web sont toutefois loin d’être aussi complètes que celles des logiciels téléchargés sur l’ordinateur, admet Adobe, mais des modifications de base pourront être faites en utilisant des outils populaires comme l’efface ou le lasso de sélection.

L’accès n’est pas gratuit : il faut avoir un abonnement payant au Creative Cloud pour pouvoir utiliser ces nouveaux services.

Parmi les autres annonces faites par Adobe mardi, on dévoile aussi un nouvel outil collaboratif pour Photoshop qui permet d’échanger des commentaires avec d’autres personnes sur des projets en cours dans le logiciel.

Adobe souhaite aussi faciliter le partage de contenus, par exemple lorsqu’une personne veut donner un aperçu d’un projet à sa clientèle.

Par ailleurs, Scott Belsky, chef de produit au sein d’Adobe, a révélé dans un balado du site spécialisé The Verge (Nouvelle fenêtre) que Photoshop devrait permettre sous peu d’exporter des contenus en jetons non fongibles (NFT, ou non fungible token), avec une signature unique cryptée.

Avec les informations de The Verge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !