•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La manque de médecins perdure sur la Côte-Nord

Plan rapproché d'un stéthoscope sur une table d'examen.

En date du premier septembre, près de 6000 personnes étaient toujours en attente pour un médecin de famille sur la Côte-Nord. (archives)

Photo : Radio-Canada

Sophie Martin

Le gouvernement québécois a décidé de retrancher 8 des 18 postes de médecins qui avaient été accordés à la Côte-Nord cette année.

Il s’agit d'une décision inexpliquée selon le président de l'Association des médecins omnipraticiens de la Côte-Nord, Dr Pierre Gosselin. En entrevue à l’émission Boréale 138 sur les ondes de Radio-Canada, il estime que la région aurait besoin de 25 médecins de famille de plus pour répondre à tous les besoins.

Selon Pierre Gosselin, certains médecins ont présentement plus de 2000 patients. La plupart des établissements de santé sur la Côte-Nord font appel à des médecins dépanneurs, pour venir prêter main-forte à la région. Cette aide est cependant assez coûteuse, mentionne-t-il.

Le président de l'Association des médecins omnipraticiens de la Côte-Nord, Pierre Gosselin

Le président de l'Association des médecins omnipraticiens de la Côte-Nord, Pierre Gosselin

Photo : Pierre Gosselin

L’idée de s’en départir n’est pas considérée selon lui. Le nombre d’effectifs n’est pas assez nombreux.

D’après le chef du Département régional de médecine générale de la Côte-Nord, Roger Dubé, le nombre de postes retranchés pourrait entraîner une rupture de services.

Il est d’avis que les médecins de famille sur la Côte-Nord ont un rôle à jouer très important pour le maintien des établissements. Parce que toutes les urgences, les centres d’accueil, l’obstétrique sont faits par les médecins de famille.

« 8 médecins sur 18, ça fait 44 %, ce n’est quand même pas négligeable. »

— Une citation de  Roger Dubé, chef du Département régional de médecine générale de la Côte-Nord
Dr Roger Dubé, directeur adjoint des services professionnels et de l’enseignement universitaire au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord

Dr Roger Dubé, directeur adjoint des services professionnels et de l’enseignement universitaire au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Par courriel, le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux, mentionne qu'il est bien important de noter que si davantage de médecins souhaitent pratiquer dans la région de la Côte-Nord, il y aura toujours un accueil favorable de la part du gouvernement. En parallèle, nous travaillons avec les divers milieux afin d’assurer une pratique plus diversifiée et attrayante pour les médecins qui désireraient s’établir là.

Actuellement, la Côte-Nord compte 136 médecins de famille.

Cet article a été modifié. Dans une version précédente, on pouvait lire que 158 médecins de famille pratiquaient dans la région.

Selon le CISSS de la Côte-Nord, en date du 1er septembre, près de 6000 personnes étaient sur la liste d’attente pour avoir accès à un médecin de famille dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !