•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération séduction pour attirer des médecins dans la vallée d’Annapolis

Des gens sont assis et écoutent un discours au restaurant la Station à Bridgetown

Près de 80 personne sont venus célébrer l'arrivé d'un nouveau médecins à la nouvelle clinique médicale de Middleton, en Nouvelle-Écosse. La fête fait partie de l'opération séduction pour attirer plus de professionnels de la santé dans la région.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

Un comité de citoyens redouble d'efforts pour attirer des professionnels de la santé dans une région de la Nouvelle-Écosse qui en a bien besoin, la vallée d'Annapolis.

Le comité de recrutement et de rétention de médecins dans la région centrale de la vallée d’Annapolis, formé il y a six mois, compte quatorze membres. Ils sont tous très efficaces et ils ont su convaincre les entreprises, les associations et les citoyens de la région de donner de leur temps et de leur argent pour la cause.

Attirer des professionnels de la santé à la toute nouvelle clinique médicale de Middleton est devenue une mission pour bien des gens et la grande fête au village de Bridgetown n’était qu’une des nombreuses stratégies pour y arriver.

« Cette fête, ce n'est que le début. »

— Une citation de  Andy Kerr, membre du comité de recrutement et de rétention de médecins
Andy se tient debout sur la terrasse du restaurant la Station à Bridgetown

Andy Kerr, lui-même en attente d'un médecin de famille, siège sur le comité de recrutement et de rétention des médecins dans le centre de la vallée. Il représente la ville de Middleton.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

On célèbre un aboutissement avec un nouveau médecin explique Andy Kerr, mais il y a tellement d'autres défis à relever.

Andy Kerr fait aussi parti des milliers de néo-écossais qui sont sans médecin de famille. Dans la zone entre Aylesford et Bridgetown en Nouvelle-Écosse, plus de 28 % de la population est inscrite à la liste d'attente provinciale pour un médecin. Cela représente 5929 personnes.

La fondation de l'Hôpital Soldiers Memorial de Middleton a décidé de construire une clinique tout équipée pour accueillir de nouveaux médecins. Elle est entrée en fonction en décembre 2020 et permet depuis d’accueillir des médecins résidents et des médecins internationaux qui veulent obtenir leur certification pour travailler au Canada.

vu d'une des salles d'examen, décorée et prête à accueillir les patients.

La nouvelle clinique médicale de Middleton a ouvert à la fin de 2020 et peut accueillir une douzaine de professionnels de la santé.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

La Dre Michelle Saxon, une femme d’affaires de carrière, a décidé de retourner aux études pour devenir médecin, il y a une douzaine d’années.

Quand on a déménagé ici, j’ai vu un besoin et j’ai voulu faire une différence. Un genre de crise de la quarantaine en avance, dit-elle.

Son désir d'aider sa communauté ne s’est jamais estompé et quand le comité de recrutement n’arrivait pas à trouver de logements pour héberger les professionnels de la santé de passage pour de la formation ou des évaluations, elle a décidé d’acheter une maison pour leur louer.

Parfois, des médecins viennent avec leur famille, il fallait un endroit pour les accueillir, près de la clinique et j'ai pensé que je pouvais aider, explique-t-elle.

Michelle Saxon est assise souriante à une table à la terrasse du restaurant la Station à Bridgetown où s'est déroulé la fête.

Michelle Saxon a changé de carrière en s'installant dans la vallée d'Annapolis il y a une douzaine d'années. Elle est devenue médecin parce qu'elle a vu le besoin de la communauté et maintenant elle aide d'autres médecins à s'installer chez elle.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

Une preuve d'amour touchante

Michelle Saxon n’est pas la seule à vouloir faire une différence. Des artistes ont donné de leurs œuvrent, des magasins ont offert des cartes-cadeaux, et des associations ont offerts des services. Il y a aussi eu cette grande fête d’accueil pour le personnel de la santé, avec comme invité d'honneur le Dr Jerry Asiedu.

Quand j’ai vu la manière dont on nous a accueillis, tout ce qu’ils ont fait pour nous aider, j’ai réalisé qu’il y a une place pour moi ici et nous allons rester ici longtemps, très très longtemps, lance le Dr Jerry Asiedu.

Un couple et leurs deux enfants sourient pour une photo sur la terrasse du restaurant la Station, à Bridgetown.

Ama et Jerry Asiedu et leurs deux enfants Adwoa et le jeune Kwabena sont nouvellement arrivés dans la vallée d'Annapolis. Ce couple de médecins a eu droit à tout un accueil.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

Sa femme Ama Asiedu est aussi médecin. Elle doit toutefois encore obtenir sa certification au Canada. Le plan, si tout va bien, c'est qu'elle aussi pratique la médecine à la clinique de Middleton.

Arrivé du Ghana, je me suis dit ici les gens ont accès à tout ce qu’ils veulent, puis j’ai rencontré des gens qui sont sans médecin de famille depuis cinq ou six ans et j’ai réalisé qu’il y avait des besoins partout, dit Jerry Asiedu.

Malgré ces histoires à succès, il reste encore beaucoup à faire pour espérer attirer une autre demi-douzaine de médecins dans la région.

Un problème pour tout le monde

Parmi les entreprises qui font leur part pour aider, il y a la base militaire de Greenwood.

« C’est très important pour la base parce qu’on a beaucoup de familles militaires qui sont sans médecin. »

— Une citation de  Eric Travis, commandant adjoint de la base de Greenwood
Un homme se tient debout sur la terrasse du restaurant la Station à Bridgetown.

Le lieutenant colonel Eric Travis est commandant adjoint de la base de Greenwood. La base comme plein d'autres associations et commerces a décidé de faire sa part pour offrir quelque chose d'attirant aux professionnels de la santé qui choisissent de s'installer dans la vallée d'Annapolis

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

On essaie de donner ce qu’on peut, dit Eric Travis. On veut faire notre part pour améliorer la vie des nouveaux médecins ici.

La base permet entre autres aux médecins d’utiliser gratuitement pendant un an les services de loisirs offerts comme la piscine, l'aréna et le gymnase. Ensuite ces services sont offerts avec le rabais militaire.

On dit que les médecins qui choisissent de s’installer dans la vallée sont membres de notre famille militaire, raconte-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !