•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autant d’éclosions dans les écoles du Manitoba en 3 mois que durant la dernière année

Une classe vide.

Le mois dernier, les autorités sanitaires avaient changé la définition d’une éclosion de COVID-19 dans les écoles.

Photo : Radio-Canada / Pascal Poinlane

Radio-Canada

Le Manitoba a déclaré autant d’éclosions de COVID-19 dans ses écoles depuis le début de la rentrée scolaire que durant toute l’année scolaire dernière, selon les données de la province.

Depuis le début de l'année scolaire, en septembre, six éclosions ont été signalées dans les écoles de la province, soit le même nombre que pendant l’année scolaire 2020-2021.

Lundi, les autorités sanitaires ont annoncé la sixième éclosion à la Springs Christian Academy, située boulevard Lagimodière, à Winnipeg.

La première éclosion de l’année scolaire en cours est survenue à l’école Christian Heritage School, à Brandon, au cours de la semaine du 19 au 25 septembre.

La semaine suivante, c’est l’école Miniota School, à Miniota, dans l'ouest de la province, qui déclarait une éclosion.

Trois autres éclosions ont suivi à l’école Alonsa School, à Alonsa, à l’école St. Augustine School, à Brandon, et au campus de la Springs Christian Academy, située rue Youville, à Winnipeg.

Les deux éclosions de la Springs Christian Academy sont les seules encore actives, selon la province. Chacun des établissements compte 13 cas actifs, soit 13 cas non liés au personnel sur le campus d'Youville, 9 cas non liés au personnel et 4 cas liés au personnel dans l’établissement situé boulevard Lagimodière.

La Springs Christian Academy est affiliée à l’Église Springs Church, qui a été inculpée de deux chefs de non-respect des ordonnances de santé publique. L’un concernait le fait d'avoir organisé des services au volant au mépris des ordonnances sanitaires, et l’autre, celui d'avoir accepté des personnes qui ne portaient pas de masques à l’occasion d’une cérémonie de remise de diplômes au mois de mai 2021.

À la reprise des cours, à l’hiver 2020-2021, le gouvernement provincial avait ordonné l’école à distance pour les élèves de la 7e à la 12e année afin de répondre à l’augmentation du nombre de cas dans les écoles.

En septembre dernier, le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin, indiquait que, pour qu’une éclosion soit déclarée comme telle dans une école, il faut au moins 3 cas de COVID-19 associés à l’établissement identifié en moins de 14 jours chez des élèves, des enseignants ou des membres du personnel d’un même groupe.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !