•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Marie-Claude Bibeau garde l’Agriculture, Pascale St-Onge devient ministre des Sports

Les ministres Marie-Claude Bibeau et Pascale St-Onge.

Les ministres Marie-Claude Bibeau et Pascale St-Onge

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux députées de l'Estrie sont nommées au sein du Cabinet de Justin Trudeau. Marie-Claude Bibeau conserve les fonctions qu'elle occupait à la dissolution du Cabinet, soit ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire. Pascale St-Onge fait pour sa part son entrée au Conseil des ministres et devient ministre des Sports et ministre responsable de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Le premier ministre Justin Trudeau a dévoilé les fonctions qu'occuperont les deux femmes lors d'une cérémonie à la résidence de la gouverneure générale, Mary May Simon, mardi matin à Ottawa.

Marie-Claude Bibeau est députée de Compton-Stanstead depuis 2015. Elle a occupé les postes de ministre du Développement international puis de l'Agriculture.

La nouvelle a été fort bien accueillie par l'Union des producteurs agricoles. Mme Bibeau est une interlocutrice appréciée des agriculteurs du Québec. Son écoute et sa disponibilité ont grandement facilité les choses ces deux dernières années, en particulier pendant la crise sanitaire. J’ai confiance que sa connaissance des dossiers permettra au gouvernement canadien de répondre rapidement aux nombreux défis auxquels est confronté le secteur agricole et nous avons hâte de continuer le travail avec elle, a déclaré le président de l’UPA, Marcel Groleau.

Marie-Claude Bibeau et Bernard Sévigny sous un parapluie.

Marie-Claude Bibeau à son arrivée à l'assermentation des ministres. Elle est en compagnie de son conjoint, Bernard Sévigny.

Photo : The Canadian Press / Sean Kilpatrick

Pascale St-Onge, leader syndicale élue de justesse dans Brome-Missisquoi, se voit confier les rênes d'un nouveau ministère des Sports. Elle sera également responsable de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec.

Ce sera un immense plaisir et un défi extraordinaire que de travailler avec l’ensemble des collègues, le ministère, de même qu’avec les nombreux intervenants au Québec et partout au pays à la mise en place d’une relance verte, féministe et inclusive et à la promotion d’une pratique sportive sécuritaire et accueillante, a déclaré la nouvelle ministre par voie de communiqué.

Pascale St-Onge lors de son assermentation.

Pascale St-Onge est la nouvelle ministre des Sports.

Photo : The Canadian Press / Adrian Wyld

Une source avait précisé que Justin Trudeau avait eu des choix difficiles à faire, et que le Cabinet serait composé de nouveaux visages et de politiciens expérimentés.

Toujours selon cette source, le premier ministre souhaitait s’entourer de gens qui pourront mettre en œuvre rapidement et efficacement les priorités du nouveau gouvernement.

La fin de la pandémie, l’économie et l’environnement, la réconciliation, l’accès au logement et les ententes sur les garderies sont les points prioritaires qui ont été déterminés par Justin Trudeau et son équipe.

Parmi les gestes les plus remarqués du premier ministre, on note les nominations de Mélanie Joly aux Affaires étrangères, en remplacement de Marc Garneau, qui n'est plus membre du Cabinet, et celle d'Anita Anand, nommée à la Défense en remplacement de Harjit Sajjan.

Le dernier Cabinet de M. Trudeau comptait 37 ministres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !