•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

N’ayez pas peur de passer l’Halloween, mais prenez des précautions disent les experts

Des enfants déguisés pour l'Halloween.

Des enfants déguisés pour l'Halloween.

Photo : shutterstock / 9246263575 / 9246263575

Radio-Canada

À quelques jours du 31 octobre, plusieurs épidémiologistes et responsables de la santé publique tentent de se faire rassurants et indiquent qu’il sera sécuritaire de passer l’Halloween cette année.

Surtout dans le contexte où les enfants de moins de 12 ans ne sont toujours pas vaccinés au Canada.

Selon l'épidémiologiste de l'Université d'Ottawa, Raywat Deonandan, participer à la tradition annuelle, en plein air, est une activité à faible risque qui peut être pratiquée sans trop de soucis.

Allez cueillir des friandises, restez à l’extérieur, faites du porte-à-porte, mais assurez-vous de minimiser vos contacts et ne vous approchez pas des gens, a déclaré le Dr Deonandan.

Contrairement à octobre dernier, lorsque le gouvernement de l'Ontario a recommandé de ne pas passer l’Halloween dans certaines régions comme Ottawa, les responsables de la santé adoptent une approche moins rigoureuse cette année.

Le Dr Kieran Moore, médecin-hygiéniste de l'Ontario, a déclaré que bien que la traditionnelle veillée costumée soit autorisée, elle devrait avoir lieu à l'extérieur autant que possible. Le Dr Moore recommande aux parents de s'assurer que les enfants se relaient et que les interactions soient brèves lors du porte-à-porte.

Le docteur est assis devant un micro, derrière lui, l'unifolié et le drapeau de la province de l'Ontario.

Le Dr. Kieran Moore, médecin-hygiéniste de l'Ontario, lors d'une conférence de presse à Queen's Park. (Archive)

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Le Dr Deonandan a déclaré qu’il est sans danger pour les enfants de sortir avec des amis d'autres ménages tant qu'ils sont dehors ensemble.

La distribution de bonbons est également sécuritaire et à faible risque, a-t-il déclaré, tant que les gens prennent des précautions pour empêcher la transmission de gouttelettes et d'aérosols.

Cela signifie qu’il faudra éviter les longues conversations et garder les visiteurs à distance, a déclaré le Dr Deonandan. Pour ceux qui souhaitent être très prudents, ils peuvent limiter les contacts en laissant des bonbons sur une table.

Évitez les immeubles à appartements, les fêtes ou rassemblements

Pour les familles qui comprennent des enfants ou d'autres membres du ménage qui sont plus vulnérables à la COVID-19, le Dr Deonandan estime qu'il existe d'autres moyens de minimiser les risques.

Vous pouvez prendre des précautions supplémentaires, porter un masque de meilleure qualité ou garder plus de distance avec les gens, suggère-t-il.

Bien que le trick-or-treat en plein air soit sécuritaire, il n'est pas recommandé de faire du porte-à-porte dans un immeuble à appartements, car vous ne pouvez pas contrôler la situation de la ventilation dans un couloir bondé, ajoute-t-il.

Ma plus grande peur, ce sont les fêtes d'Halloween que les gens vont organiser, a déclaré le Dr Deonandan. Surtout les plus jeunes qui n’ont pas été vaccinés.

Portrait de l'homme devant un arbre aux feuilles jaunes.

L'épidémiologiste de l'Université d'Ottawa, Raywat Deonandan, dit que passer l'Halloween est sécuritaire, mais il s'inquiète des fêtes à l'intérieur auxquelles pourraient assister des jeunes non vaccinés.

Photo : Radio-Canada / Trevor Pritchard

Le costume pas un substitut au masque

La Dre Vera Etches, médecin-hygiéniste d'Ottawa, a déclaré que les choses sont différentes cette année compte tenu de la protection offerte par les vaccins contre la COVID-19.

La Dre Etches a déclaré qu'il est important de se rappeler que les personnes non vaccinées seront plus à risque.

Les enfants ne sont pas vaccinés, alors ma recommandation est de faire preuve de prudence lorsqu'il y a des enfants , a-t-elle déclaré en entrevue à la CBC.

Pouvez-vous vous rassembler à l'extérieur [ou] limiter vos contacts étroits? Gardez les rassemblements petits, portez un masque, précise la Dre Etches. Vous savez, toutes ces choses font une différence.

Lors d'une conférence de presse le 7 octobre, le Dr Moore a déclaré que les enfants costumés devraient éviter de crier pour réduire la propagation d’aérosols.

Il a également mis en garde contre les accumulations devant les portes d’entrée et a exhorté les gens à utiliser souvent un désinfectant pour les mains, en particulier avant et après avoir manipulé des friandises.

Soyez créatif, incorporez le couvre-visage à votre costume d'Halloween, a déclaré le Dr Moore. Mais rappelez-vous, un masque de costume ne remplace pas un couvre-visage approprié.

Avec les informations de Michelle Allan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !