•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

75 % de la population adéquatement vaccinée en Mauricie et au Centre-du-Québec

L'affiche indiquant l'entrée du centre de vaccination à la bâtisse industrielle.

La bâtisse industrielle, à Trois-Rivières, sert actuellement de centre de vaccination contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Les dernières données de la santé publique régionale montrent que 75,1 % de la population est maintenant considérée comme adéquatement vaccinée en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Près de 2000 personnes ont reçu leur deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 depuis le dernier bilan.

Pour qu’une personne soit considérée comme adéquatement vacciné au Québec, elle doit avoir reçu une deuxième dose de vaccin contre la COVID-19 il y a sept jours ou plus, avoir eu la COVID-19 il y a plus de six mois et reçu une dose de vaccin depuis sept jours ou plus ou avoir eu la COVID-19 dans les six derniers mois ou moins.

En date du 24 octobre, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) identifiait deux groupes d’âge dont le taux de personnes adéquatement vaccinées n’avait pas atteint le seuil des 75 %, soit les 18-29 ans et les 30-39 ans, à 73,7 %.

En ce qui concerne les premières doses, plus de 1200 personnes admissibles ont obtenu la leur au cours de la fin de semaine, pour un total de 79 % de la population l’ayant reçu.

Chute des cas actifs

Le plus récent bilan des autorités sanitaires fait état d’une importante baisse dans les cas actifs recensés dans la région. On en compte 56 de moins au Centre-du-Québec et deux de plus en Mauricie. Globalement, la santé publique en rapporte 190 sur son territoire à l’heure actuelle.

Une cinquantaine de nouveaux cas se sont ajoutés au bilan dans les derniers jours, dont plus de la moitié ont été identifiés au Centre-du-Québec.

Les hospitalisations sont en légère hausse. Sept personnes se trouvent à l’hôpital pour y recevoir des traitements en lien avec des complications causées par la COVID-19, dont trois se trouvent aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !