•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un regain du nombre d’entreprises actives au Saguenay l’été dernier

Le centre-ville de Chicoutimi avec la rue Racine. Au premier plan, l'édifice de Promotion Saguenay et derrière le Manoir Champlain.

La rue Racine à Chicoutimi a connu des fermetures au plus fort de la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Après avoir connu un creux en mai 2020 avec 270 entreprises actives de moins, le Saguenay avait retrouvé l'été dernier un niveau d'activité un peu inférieur à ce qu'il était avant la pandémie.

C'est ce qui ressort de donnés publiées par Statistique Canada sur les entreprises nouvellement ouvertes et nouvellement fermées.

Ainsi, il y avait en juillet 2021, 3608 entreprises actives dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay, contre 3417 au plus fort de la pandémie, soit en mai 2020. La région comptait 3693 entreprises actives en juillet 2019.

En plus de Saguenay, la RMR comprend aussi les municipalités de Saint-David-de-Falardeau, Saint-Félix-d'Otis, Saint-Honoré, Saint-Fulgence, Sainte-Rose-du-Nord, Saint-Charles-de-Bourget et Larouche.

Par contre, une légère baisse a été mesurée d'avril à juillet de cette année avec une trentaine d'entreprises actives en moins.

Hausse au Québec

Pendant que le Saguenay affiche encore une baisse par rapport à il y a deux ans, le Québec présente une hausse d'environ 1000 entreprises de plus entre juillet 2019 et juillet 2021 (de 192 824 à 194 007).

Parallèlement à ces chiffres, le nombre d'entreprises nouvellement fermées est passé de 221 en avril 2020 à 95 en juillet 2021.

Pour ces calculs, une entreprise est considérée active lorsqu'elle compte au moins un employé.

Le mois de juillet est le dernier mois disponible.

Le Québec sur pause

Rappelons que le Québec avait été mis sur pause à la fin du mois de mars 2020, au début de la pandémie de COVID-19. Les commerces non essentiels avaient dû fermer leurs portes.

De nombreux programmes de subvention salariale et d'aide au loyer étaient apparus pour aider les entreprises, en plus des aides directes aux personnes, comme la Prestation canadienne d'urgence (PCU). D'ailleurs, le programme qui avait remplacé la PCU, la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) a pris fin samedi pour laisser place à des aides ciblées pour certains secteurs plus en difficulté.

Pour arriver à ces données, Statistique Canada utilise les fichiers de retenue sur la paie de l’Agence du revenu du Canada (ARC) couplés aux entreprises et aux établissements inscrits au Registre des entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !