•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel de la DS des écoles publiques de Saskatoon devra être vacciné

L'école secondaire Evan Hardy Collegiate à Saskatoon, en Saskatchewan.

Environ 2600 professionnels et employés de soutien devront se plier à la nouvelle mesure.

Photo : Radio-Canada / Albert Couillard

Le conseil d'administration de la Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon a approuvé, lundi matin, une procédure administrative exigeant la vaccination pour l'ensemble de ses employés.

Tous les employés devront être adéquatement vaccinés ou devront présenter des résultats négatifs aux tests de dépistage de COVID-19. Cette décision est appuyée par les syndicats, selon un communiqué de la Division scolaire publié lundi.

D’ici le 15 novembre, tous les membres du personnel devront remplir une déclaration sur leur statut vaccinal, indiquant s'ils sont entièrement vaccinés, partiellement vaccinés, non vaccinés ou incapables de se faire vacciner pour des raisons de santé ou d’autres motifs.

Après avoir rempli cette déclaration, les employeurs rencontreront les employés qui disent être adéquatement vaccinés pour confirmer leur statut vaccinal. Les membres du personnel qui n’auront pas leurs deux doses devront se soumettre à des tests de dépistage hebdomadaires dès le 29 novembre.

Les membres touchés par cette mesure

Cette procédure s'applique aux employés permanents, temporaires, suppléants et occasionnels, indique la Division scolaire.

Les entrepreneurs présents dans les établissements de la Division scolaire durant les heures d’école devront également s’y plier.

Les parents, les bénévoles et les membres du public qui assistent à des activités en milieu scolaire devront aussi présenter une preuve de vaccination ou un test négatif à la COVID-19. Il en est de même pour les chauffeurs de transports scolaires, les invités et les conférenciers ainsi que pour les étudiants postsecondaires qui sont en stage dans les établissements de la division. Les commissaires devront eux aussi être vaccinés.

Les élèves ne sont pas touchés par cette nouvelle réglementation. Les parents et tuteurs qui déposent et récupèrent les enfants à l'école ainsi que les spectateurs aux activités parascolaires après les heures d’école ne doivent pas non plus se soumettre à l'exigence de vaccination.

Cette nouvelle procédure touche tous les établissements, notamment les 49 écoles primaires et les 10 écoles secondaires de la Division scolaire. Environ 2600 professionnels et employés de soutien devront se plier à la nouvelle mesure.

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !