•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Dawson, les chiens prennent d’assaut la politique municipale

L'affiche de campagne du chien Gus.

Gus, le border collie croisé de 2 ans, est le premier chien à avoir été élu maire lors des élections du conseil municipal canin de Dawson.

Photo : Facebook de Elaine Corden

Après l’élection municipale du 21 octobre, un autre genre d’élection s’est tenu à Dawson : celui du conseil municipal canin, qui avait pour but de récolter des fonds destinés au refuge pour animaux de cette ville yukonnaise.

Et c’est ainsi que Gus, un border collie croisé de 2 ans, a été choisi comme maire canin ce week-end. En tout, 64 animaux étaient en compétition.

Gus sera accompagné d’un conseil qui a du chien (de traîneau), puisque les quatre postes de conseillers municipaux reviennent à des huskies.

Selon Elaine Corden, organisatrice du scrutin, il y a peut-être un message dans ce choix : Cela reflète clairement la place du husky dans l’histoire de Dawson et la composition de nombreux conseils et corps de gouvernement autour du monde, à savoir qu’ils sont assez homogènes.

Des chats en campagne

Même si l'appellation de la compétition met les chiens à l'honneur, Mme Corden affirme que tous les animaux pouvaient postuler. Il y avait notamment l’alpaga M. Yeti, ainsi que plusieurs chats, comme Annabelle et Queen Tiki, sur la liste.

Ces derniers semblaient plus intéressés par le poste de maire.

Cet engouement s’explique, selon Elaine Corden, par le lien très spécial qui unit les humains à leurs amis à quatre pattes. Je crois que l’attachement des gens pour les animaux est universel, dit-elle.

Montage d'affiches de campagne d'un chat et d'un alpaga.

Malgré le nom, les élections au conseil municipal canin étaient ouvertes à tous les animaux.

Photo : Facebook de Elaine Corden

Comme pour une élection classique, tous les candidats avaient des affiches de campagne avec slogan, présentation et programme, réalisés par Elaine Corden.

« Les petits chiens peuvent aussi grandement changer les choses. »

— Une citation de  Affiche politique du chien Gus, élu maire de Dawson

Si l’élection canine laisse à sourire, le but est beaucoup plus sérieux. Il s'agit d'aider à lever des fonds pour la Humane Society de Dawson, qui s’occupe d’animaux abandonnés ou maltraités.

Pour enregistrer son animal dans la course, les propriétaires devaient se délester de 10 $ pour le poste de maire ou de 5 $ pour les postes de conseillers. Quant aux 350 personnes et plus qui ont pris part au vote, elles étaient encouragées à faire un don.

Elaine Corden affirme que, pour leur première édition, les élections canines de Dawson ont permis de récolter plus de 4000 $ : Je suis ravie de la somme récoltée et du fait que nous avons pu partager un peu de plaisir et de joie à un moment où beaucoup de gens se débattent avec les restrictions liées à la COVID-19 qui traînent en longueur.

Avec des infos de Chris Windeyer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !