•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une commande conditionnelle de 1000 autobus scolaires pour Lion électrique

Un autobus scolaire électrique.

Un des autobus scolaires électriques de la compagnie Lion, livré à l'Île-du-Prince-Édouard en mars dernier.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

La Presse canadienne

La Compagnie Lion électrique a annoncé lundi avoir décroché une commande conditionnelle de 1000 autobus scolaires électriques de la part de Student Transportation of Canada (STC), une filiale de Student Transportation of America, dont l'actionnaire de contrôle est la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

La commande, dont la valeur n'a pas été précisée, est conditionnelle à l'obtention d'une quantité satisfaisante de subventions non remboursables du Fonds pour le transport en commun à zéro émission d'Infrastructure Canada, pour lequel STC a déposé une demande de subvention.

Ottawa a annoncé avoir l'intention d'allonger 2,75 milliards de dollars dans les cinq prochaines années pour soutenir l'électrification du transport en commun et du transport scolaire, par l'entremise du Fonds pour le transport en commun zéro émission.

Les livraisons débuteraient en 2022 et se poursuivraient jusqu'à la première moitié de 2026, a précisé Lion électrique dans un communiqué. Ces autobus électriques remplaceraient des véhicules diesel au sein du parc de STC.

Lion calcule que la mise en fonction de ces 1000 autobus électriques éliminerait jusqu'à 23 000 tonnes de gaz à effet de serre par année. L'investissement contribuerait également à l'atteinte des objectifs de décarbonation du portefeuille de la CDPQ, qui a récemment annoncé des cibles plus ambitieuses à cet égard.

Si la commande auprès de Lion électrique se confirmait, STC deviendrait en outre le plus important exploitant d'autobus scolaires à zéro émission en Amérique du Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !