•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Marc Belzile veut revitaliser la presqu’île du lac Osisko pour 2026

Jean-Marc Belzile en point de presse aux abords du lac Osisko.

Jean-Marc Belzile a annoncé des projets pour la presqu'île du lac Osisko.

Photo : Radio-Canada / Alexia Martel-Desjardins

Le candidat à la mairie de Rouyn-Noranda Jean-Marc Belzile souhaite, s’il est élu, construire des infrastructures à la presqu'île du lac Osisko à l'occasion du 100e anniversaire de la ville, notamment une piscine extérieure et un bâtiment accueillant des commerçants locaux.

Jean-Marc Belzile a annoncé son projet lundi midi sur la presqu'île. Son objectif est de créer un lieu attrayant et rassembleur, pour les résidents tout comme pour les touristes.

Jean-Marc Belzile croit que la piscine répondra à un besoin important. Je sais que c'est une demande, tout le monde en veut une, une piscine extérieure. Il y en a déjà eu, à Rouyn-Noranda. La majorité des villes de notre grandeur en ont une, souligne-t-il. Je n'adhère pas aux commentaires des gens qui disent parfois que ça va être utilisé deux mois par année. On le voit, maintenant, une piscine, c’est beaucoup plus que deux mois par année. Ça va être chauffé aussi, bien évidemment.

Il aimerait que le bâtiment, qui serait situé à proximité de la piste cyclable, accueille des commerçants et des producteurs locaux.

Le marché public permanent va être au même endroit et pour moi, ça allait de soi, parce qu’au marché public, il y a deux choses qui manquaient. Les jeunes familles ne s’y rendaient pas parce que ce n’est pas à cet endroit qu’elles allaient nécessairement. Ici, souvent, les jeunes familles sont déjà là, et ici, en plus, on a beaucoup de stationnements, fait-il valoir.

Jean-Marc Belzile estime que le projet peut se concrétiser d’ici 2026 et que la Ville peut demander des subventions gouvernementales afin de financer le projet.

On va tenter de voir si on peut aller chercher des subventions en lien avec les festivités du 100e. Mais ce que je veux aussi préciser par rapport à ce montant-là, c’est que les locaux par la suite vont être loués aux commerçants. C’est une façon aussi de repayer les dépenses que la Ville va avoir faites, explique-t-il.

Le candidat souhaite aussi la réalisation d'une importante structure qui représenterait la ville. Il souhaite collaborer avec le Collectif territoire, le Poisson volant et Osisko en lumière afin d’harmoniser les activités déjà existantes.

Notre couverture des élections municipales au Québec en 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !