•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restrictions sanitaires assouplies dans plusieurs villages francophones

L'église de Sainte-Agathe.

Dans le village de Sainte-Agathe, situé dans la municipalité de Ritchot, les restrictions sanitaires seront assouplies dès mardi.

Photo : Radio-Canada

Certaines des restrictions sanitaires en vigueur dans Santé Sud ne s’appliqueront plus à plusieurs villages francophones situés dans cette région, mais proches de Winnipeg, a déclaré la province lundi.

Dans un communiqué, le gouvernement du Manitoba indique que les municipalités de Cartier, de Headingley, de Macdonald, de Ritchot, de Saint-François-Xavier et de Taché sont concernées. Les changements prennent effet mardi.

Bien qu’elles soient géographiquement situées dans la région sanitaire Santé Sud, leurs taux de vaccination sont plus cohérents avec ceux de la région de Winnipeg, explique la province.

Les nouvelles ordonnances de santé publique verront ces municipalités traitées comme Winnipeg et le reste de la province. Toutes les autres ordonnances de santé publique restent inchangées, précise le communiqué.

Une mesure logique pour Brent Roussin

Lors d’une conférence de presse, le médecin hygiéniste en chef, le Dr Brent Roussin, a affirmé que cette mesure était logique.

Ces municipalités avaient été incluses dans la région capitale lors de la deuxième vague, quand Winnipeg était au niveau rouge du système provincial de riposte à la pandémie, a-t-il rappelé.

En analysant le nombre de cas et les taux de vaccination, il est sensé de les traiter comme Winnipeg, a-t-il ajouté.

Concrètement, ce changement aura principalement un impact sur les magasins dans ces municipalités. Dès mardi, leur capacité d’accueil ne sera plus restreinte. Dans tout le reste de Santé Sud, la capacité est limitée à 50 %.

Le port du masque reste cependant nécessaire à l’intérieur, a tenu à préciser Brent Roussin.

Les ordres sanitaires prolongés pour trois semaines

Par ailleurs, la province a prolongé pour trois semaines les restrictions sanitaires en vigueur. Elles seront donc appliquées jusqu’au 16 novembre.

Le but est de maintenir les progrès actuels concernant la quatrième vague de COVID-19, affirment conjointement la ministre de la Santé, Audrey Gordon, et le médecin hygiéniste en chef, Brent Roussin.

Depuis le 5 octobre, le Manitoba a mis en place des mesures qui visent principalement les personnes non vaccinées. Par exemple, les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent recevoir chez elles que des personnes appartenant à un seul autre ménage.

De plus, les rassemblements privés extérieurs sont limités à 10 personnes si l'un des invités n'est pas vacciné. À l'intérieur, la limite est de 25 personnes, ou 25 % de la capacité du lieu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !