•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les résidents de Campbellton doivent faire bouillir l’eau depuis un mois

Un robinet avec de l'eau qui coule.

La santé publique a émis un avis de faire bouillir l'eau pour la ville de Campbellton le 24 septembre dernier (archives).

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Radio-Canada

Les résidents de Campbellton doivent faire bouillir l’eau depuis maintenant un mois. La santé publique a émis un avis le 24 septembre dernier, informant la population que l’eau destinée à la consommation doit être bouillie pendant au moins une minute. La municipalité affirme faire tout ce qu’elle peut pour régler le problème.

Le maire, Ian Comeau, avoue que le sujet fait jaser auprès de ses résidents et de ses entrepreneurs. La ville parle d’un problème de turbidité.  La turbidité c’est la nébulosité, c’est la clarté de l’eau qui était assez élevée au mois de septembre , précise le maire. 

Il dit que les ingénieurs travaillent avec la santé publique de très près. Des tests quotidiens sont effectués, les réservoirs ont été remplis et un nettoyage du système de filtration UV a été fait. De plus, des plongeurs ont exploré le fond de certains lacs qui fournissent la ville en eau.

Ian Comeau.

Ian Comeau est maire de Campbellton.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Pour que l’avis soit levé, le niveau de turbidité de l’eau traitée doit revenir à un niveau sous 1 uTN (unité de turbidité néphélémétrique). Selon le maire, les niveaux se situent entre 1,1 et 1,5 actuellement.

Le maire précise que les tests bactériens sont négatifs. Il affirme que la ville cherche à savoir la source du problème et que toutes les possibilités sont étudiées, comme les facteurs naturels.

 On a eu un hiver assez doux, l’été a été sec, à l’automne on a eu des moyennes pluies torrentielles où il y avait beaucoup de ruissellement, de run off comme on dit, dans le lac , souligne Ian Comeau.

Un lac du parc provincial Sugarloaf.

La ville de Campbellton s’approvisionne en eau de surface, fournie par des lacs.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

Le maire précise que la ville de Campbellton utilise de l’eau de surface. D’autres municipalités utilisent de l’eau souterraine. 

Un inconvénient

Pour le propriétaire du Foyer Savoie de Campbellton, Marc-André Savoie, cet avis vient un peu compliquer la routine. Ce foyer de soins spéciaux compte vingt résidents.

Ça rajoute à notre plaisir avec la covid, plus là il faut courir pour de l’eau, faire sûr que les clients ne boivent pas l’eau. [...] J’en ai avec des troubles de mémoire, il faut tu leur rappelles à tous les jours, ok bois pas l’eau, vient t’en chercher à la machine , précise Marc-André Savoie.

Marc-André Savoie devant le Foyer de soins spéciaux à Campbellton.

Le propriétaire du Foyer Savoie de Campbellton, Marc-André Savoie, affirme que si le problème perdure, la facture pour la livraison de contenants d'eau sera salée.

Photo : Radio-Canada / Serge Bouchard

M. Savoie achetait de l’eau embouteillée au tout début. Comme le problème perdure depuis un mois, il fait maintenant livrer une vingtaine de contenants de 18 litres par semaine.

 Ça rajoute, une affaire d’à peu près quelque cent dollars de plus par semaine qui s’ajoute à la facture , dit Marc-André Savoie. 

Le propriétaire souligne que même s’il est facile de faire livrer des contenants d’eau, il reste qu’il faut trouver de la place pour les entreposer. Il reste tout de même positif et espère que le problème sera réglé sous peu.

Le maire Ian Comeau affirme aussi que plusieurs résidents et entrepreneurs posent des questions. Il y en a qui nous ont demandé est-ce qu’il va y avoir un remboursement, une réduction sur les factures. [...] Il faudra que le conseil [municipal] regarde , précise-t-il.

D’après les informations de Serge Bouchard.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !