•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la zone 5 affiche le taux de mortalité le plus élevé au Canada

Le Nouveau-Brunswick signale trois morts et 22 nouveaux cas de COVID-19, lundi.

Une infirmière raccorde des tubes dans une unité de soins intensifs.

La région de Campbellton a enregistré neuf décès liés à la COVID-19 en 14 jours.

Photo : Reuters / Stevo Vasiljevic

Radio-Canada

Le Nouveau-Brunswick annonce que trois personnes supplémentaires ont succombé à la COVID-19, lundi. Par ailleurs, la région sanitaire de Campbellton a enregistré le taux de mortalité le plus élevé au pays au cours des deux dernières semaines, selon des données de Santé Canada.

Lundi, la santé publique du Nouveau-Brunswick annonce qu'une des personnes qui a succombé à la COVID-19 au cours des 24 dernières heure vivait dans la région de Moncton et était âgée d'une quarantaine d'années. Les deux autres personnes décédées sont des octogénaires qui habitaient dans les régions d'Edmundston et de Campbellton.

Le taux de mortalité en lien avec la COVID-19 pour la région sanitaire de Campbellton (la zone 5) est de 35,7/100 000 habitants au cours des deux dernières semaines.

Cela signifie que, proportionnellement à sa population, la région de Campbellton a enregistré le plus de morts liés à la COVID-19 au cours des deux dernières semaines que n'importe quelle autre région au Canada.

Une carte du Canada.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La région sanitaire de Campbellton affiche le taux de mortalité le plus important au Canada, pour les deux dernières semaines.

Photo : Santé Canada

Ce taux est presque deux fois plus élevé que celui de la région sanitaire du nord de la Saskatchewan, qui est de 13,2/100 000 habitants.

La moyenne nationale est de 1,4 mort par 100 000 habitants.

Dans la région de Campbellton, neuf personnes sont mortes des suites de la COVID-19 au cours de deux semaines : deux personnes âgées de 40 à 49 , trois âgées de 70 à 79 ans et quatre âgées de 80 à 89 ans.

22 nouveaux malades

Le Nouveau-Brunswick signale lundi 22 nouveaux cas de COVID-19.

La province n'avait pas enregistré un bilan quotidien si faible depuis le 9 septembre.

Il y a actuellement 589 cas actifs au Nouveau-Brunswick.

Le nombre de personnes hospitalisées diminue également. Trente-neuf personnes sont à l'hôpital lundi en raison de la COVID-19, dont 14 qui se trouvent aux soins intensifs. Parmi les hospitalisations, 20 patients ne sont pas vaccinés, trois le sont partiellement et 16 sont pleinement vaccinés.

La santé publique précise qu’il y a 57 rétablissements.  Il y a encore une fois plus de rétablissements que de nouveaux cas, aujourd’hui, et le nombre de cas actifs continue de diminuer. C’est une tendance positive, et j’espère que nous allons continuer dans la direction cette semaine, a déclaré le premier ministre Blaine Higgs par communiqué.

Nouveaux cas par zone sanitaire

  • Zone 1 (région de Moncton) : 4
  • Zone 2 (région de Saint-Jean) : 4
  • Zone 3 (région de Fredericton) : 5
  • Zone 4 (région d'Edmundston) : 8
  • Zone 6 (région de Bathurst) : 1

Ajout de sites mobiles pour les tests rapides

Le Réseau de santé Horizon a annoncé qu’une vingtaine de points de collecte de trousses de dépistage rapide ont été ajoutés à la liste et sont ouverts à compter d’aujourd’hui. (Nouvelle fenêtre)

La province ajoute que tous les sites seront ouverts aux heures prévues ou jusqu’à ce que les quantités quotidiennes aient été distribuées. Les sites de distribution recevront de nouvelles trousses de dépistage tout au long de la semaine.

Toute personne qui reçoit un résultat positif après avoir subi un test de dépistage rapide doit immédiatement prendre rendez-vous pour subir un test PCR.

Au moins 83,9 % des Néo-Brunswickois sont pleinement vaccinés contre la COVID-19; 92,2 % ont reçu une dose du vaccin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !