•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un député veut que la province reprenne la responsabilité de la route 174-17

Des véhicules sur une route congestionnée.

La route 174-17 entre Rockland et le secteur d'Orléans est souvent congestionnée durant les heures de pointe.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

Radio-Canada

Le député libéral provincial d'Orléans voudrait voir la province reprendre la responsabilité des routes 174 et 17, qui sont présentement du ressort des municipalités, d'Ottawa jusqu'à Hawkesbury.

C’est ce qu’a annoncé le député Stephen Blais lundi lors d’un point de presse donné à Queen's Park.

Le député a rappelé que ces deux routes ont été cédées, il y a près de 25 ans, à la Ville d'Ottawa et aux municipalités à l'est de la capitale, par le gouvernement progressiste-conservateur de Mike Harris.

Depuis l’amalgamation de la Ville, Ottawa a dépensé plus de 22 millions de dollars pour l’amélioration de l'autoroute 174, soutient M. Blais.

Le candidat libéral Stephen Blais.

Stephen Blais est le député libéral de la circonscription d'Orléans.

Photo : Radio-Canada / Jean Delisle

« Ces fonds peuvent être mieux utilisés pour l’entretien des routes locales et peuvent être utilisés pour un meilleur déneigement et la réparation de nids de poule. »

— Une citation de  Stephen Blais, député libéral provincial d'Orléans

Selon lui, les sommes allouées par la Ville à l’entretien de la route 174 seraient mieux investies sur le réseau cyclable et piétonnier à Orléans et dans l’est d’Ottawa.

Les Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont sans aucun doute dépensé des sommes énormes pour l’entretien de l’autoroute 17 qui relie Hawkesbury, Rockland et tout ce qui se trouve jusqu’à Ottawa, ajoute M. Blais.

Par ailleurs, d'autres municipalités à l'ouest d'Ottawa ont vu leur lien interrégional profiter d'investissements importants de la part de la province, souligne le député libéral. Il cite en exemple des investissements réalisés pour l’amélioration de l’autoroute 417 et de la route 7.

Plus de 20 000 usagers empruntent la route 174-17 de façon quotidienne.

Stephen Blais va déposer un projet de loi pour forcer le gouvernement provincial à reprendre la gestion des deux routes.

Un projet de loi privé qui ne pourra toutefois pas être adopté sans l'appui du gouvernement Ford.

Avec les informations de Stéphane Leclerc

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !