•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les magasins de sports d’hiver prévoient une saison occupée et des ruptures de stock

Des skis sont présentés dans un magasin.

Les équipements de sports d'hiver sont déjà en forte demande.

Photo : CBC / Nicola MacLeod

Radio-Canada

La neige n’est pas encore tombée à Calgary, mais les magasins d'équipement de ski prévoient déjà des pénuries en raison d'un fort intérêt pour les sports d'hiver et des difficultés d'approvisionnement.

Dans la boutique spécialisée Ski West, de Calgary, les ventes ont commencé à augmenter il y a quelques semaines avec une clientèle allant des experts de descente aux nouveaux amateurs de poudreuse.

Selon Alyssa Ingram, responsable des ventes, Ski West a connu des ventes records la saison dernière et espère que ce sera la même chose cette année.

Son inventaire est plein et prêt pour ce début de saison, mais des retards dans les livraisons internationales pourraient faire baisser ses ventes et irriter certains clients. Les chaînes d'approvisionnement mondiales tournent encore au ralenti, notamment en raison des retards de circulation des conteneurs maritimes.

Les livraisons de nos fournisseurs sont lentes, surtout pour les articles en forte demande comme ceux de la marque Tecnica, dit Alyssa Ingram. C'est encore plus vrai pour les vêtements chauds qui sont déjà rares dans nos rayons.

La vendeuse conseille aux clients potentiels de bien faire leurs recherches, de savoir ce qu'ils veulent et de venir en magasin le plus tôt possible par la suite.

À la boutique Fresh Skis, de Calgary, le vendeur Finn O'Driscoll constate aussi qu'il y a beaucoup de clients novices qui franchissent le pas de sa porte cette année.

Une fois de plus, la pandémie semble pousser les Albertains à profiter des activités en plein air, observe-t-il.

Avec les informations de Dave Gilson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !