•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saskatoon se penche sur l’adoption d’un règlement sur les rassemblements lundi

Chargement de l’image

Le conseil municipal avait déjà demandé au gouvernement provincial de limiter les rassemblements dans la ville de Saskatoon à 15 personnes.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

Les conseillers municipaux de Saskatoon discuteront, lundi après-midi, de la possibilité d'une adoption par la Ville de son propre règlement sur les rassemblements.

Le conseil municipal a envoyé, il y a trois semaines, une lettre au gouvernement provincial en demandant que des limites pour les rassemblements dans la ville de Saskatoon soient fixées à 15 personnes pour les rassemblements privés.

Le gouvernement provincial a rejeté cette idée, car il n’a aucune intention de limiter les rassemblements.

Après un vote la semaine dernière, les conseillers municipaux ont alors demandé à l'administration d'étudier la possibilité pour la Ville de mettre en place son propre règlement.

Un rapport de l'avocat de la Ville a récemment conclu que le pouvoir décisionnel en matière de politiques de santé revenait au gouvernement provincial, mais que l’administration pouvait rédiger un règlement à la demande du conseil municipal.

Voici les dispositions prévues par le règlement :

  • Les personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées ne devraient pas se rassembler à l’extérieur de leur domicile.

  • Les personnes vaccinées pourraient se réunir avec les personnes habitant à une autre adresse, jusqu’à un maximum de 10 personnes.

  • Les évènements comme les mariages et les enterrements devraient être limités à 25 personnes, et il n'aurait pas de réception, à moins qu’une preuve vaccinale ne soit demandée.

  • Les lieux de culte qui n’exigent pas de preuve de vaccination devraient accueillir des personnes jusqu'à 25 % de leur capacité.

  • Pas de restriction pour les centres sportifs, les restaurants, les bars, qui suivent déjà les règles de la province.

Si le règlement est adopté, une stratégie sera élaborée afin de permettre sa mise en application, laquelle nécessitera du financement et du personnel supplémentaire. Le règlement sera appliqué sur la base de plaintes de résidents.

La police de Saskatoon va intervenir si une personne refuse d’obtempérer et adopte un comportement violent ou encore si elle refuse de quitter les lieux.

À Saskatoon, une preuve de vaccination ou un test de dépistage négatif est exigé dans les bâtiments municipaux, comme les centres de loisirs et les arénas. L'hôtel de ville et les bibliothèques sont exemptés de cette mesure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !