•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Feu à Alma : la thèse criminelle retenue par la police

Un pompier tient son casque dans sa main.

Un pompier

Photo : iStock / kali9

Radio-Canada

L’incendie survenu à Alma, samedi, est désormais considéré comme étant criminel.

C’est ce qu’a confirmé le sergent Hugues Beaulieu lundi matin. Ce porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ) a indiqué que l’enquête se poursuivait toujours et qu’il ne pouvait donc pas se prononcer par rapport à la cause exacte du sinistre pour le moment.

Dimanche, des techniciens en identité judiciaire de la SQ ont été dépêchés à Alma pour analyser la scène.

Le feu s’est déclaré dans un appartement de la rue Saint-Sacrement Est samedi matin.

Pas moins de 25 pompiers ont été mis à contribution pour éteindre le brasier. Ils ont eu besoin d'environ 2 heures pour maîtriser les flammes.

Aucun blessé n’a été signalé.

Les occupants du logement ont tout perdu et ils ont reçu de l’aide de la part de la Croix-Rouge canadienne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !