•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sarnia : bond de près de 100 % des naissances

L'enseigne d'un hôpital

La maternité de l'hôpital Bluewater Health est occupée, ces temps-ci.

Photo : offerte par Bluewater Health

Radio-Canada

Une maternité de Sarnia, en Ontario, a connu une année bien remplie, le nombre de bébés nés ayant augmenté de près de 100 %, selon une porte-parole de Bluewater Health.

Nous avons remarqué depuis avril une augmentation lente et régulière du nombre de bébés et de mamans qui arrivent à la maternité , a déclaré Julia Oosterman, responsable des communications.

Nous sommes passés de 60 naissances par mois à 90 naissances par mois et ça continue à augmenter, et nous sommes presque à 100 % de plus que là où nous étions.

Pourquoi l'établissement voit-il un tel afflux de bébés?

Si vous vous souvenez de la situation en janvier dernier, il faisait froid. C'était un peu bruineux. Il n'y avait pas beaucoup de choses à faire dans le contexte de la pandémie. [...] Les gens ont donc décidé de nous occuper en octobre.

Or, à l'échelle du Canada, les statistiques démontrent que la pandémie n'a pas entraîné un boom généralisé des naissances. Statistique Canada a publié en mars des données montrant que la population canadienne n'a augmenté que de 0,4 % en 2020, soit la plus faible augmentation depuis la Première Guerre mondiale.

Une période incroyablement épuisante

Mme Oosterman a expliqué que l’augmentation de la charge de travail est parfois difficile à gérer.

Nous avons une équipe particulièrement phénoménale dans notre unité de maternité. Ils ont été exceptionnels en relevant le défi. [...] [La maternité] est un endroit assez magique. Vous entrez et il y a ce sentiment de sérénité, de joie et de bonheur, même si ce ne sont pas tous les jours qui sont comme ça.

Il s'agit également d'une unité très spécialisée, de sorte qu'il n'est pas aussi facile de pourvoir les postes que d'extraire une personne des services de chirurgie ou d'urgence pour la placer dans le service de maternité.

Nous avons un personnel très dévoué et très spécifiquement qualifié, a déclaré Mme Oosterman.

La pandémie a mis à rude épreuve le personnel soignant, dit-elle.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !