•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fin de la Prestation canadienne de relance économique bien accueillie au Manitoba

Un billet de 100$ roulé.

La PCRE est venue à échéance le 23 octobre.

Photo : getty images/istockphoto / bukharova

Radio-Canada

Des commerçants au Manitoba voient d'un bon oeil la fin de la Prestation canadienne de relance économique (PCRE).

Ottawa a annoncé que la prestation, qui est venue en aide à des milliers de Canadiens pendant la pandémie, est venue à échéance le 23 octobre.

Le gouvernement fédéral mettra en place des programmes d'aide plus ciblés, jusqu'au 7 mai, pour des travailleurs et des entreprises dans le domaine du tourisme et de la restauration.

Certains dans ces domaines ont encore besoin d'aide, selon le vice-président des opérations des hôtels Germain, Hugo Germain.

L'hiver est une période qui est plus difficile pour les hôteliers et pour les restaurateurs, bien qu'on espère ne pas avoir besoin de cette aide sectorielle là. Il se pourrait que pour les prochains mois ça continue d'être difficile.

Même si Ottawa note une une relance économique, des restaurateurs craignent pour l'avenir.

« Je pense qu'il n'y a pas nécessairement beaucoup de gens qui sont prêts à se remettre à leur vie avant la pandémie et c'est certainement ce qu'on voit dans nos ventes. »

— Une citation de  Matthew Sabourin, propriétaire de la brasserie Nonsuch

Le président de la Chambre de commerce du Manitoba, Chuck Davidson, se réjouit qu'Ottawa offrira de l'aide plus ciblée.

Nous avions signalé que nous voulions des programmes ciblés pour ces entreprises qui ont été les plus touchées. Nous pensons que le fait que cela est fait est quelque chose de positif.

Le gouvernement fédéral reconduit le Programme d'embauche pour la relance économique, la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique ainsi que la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants jusqu'en 2022.

Avec les informations de Godlove Kamwa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !