•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des candidats de taille pour un poste de conseiller à Shawinigan

Les candidats au poste de conseiller municipal dans Val-Mauricie Guy Arseneault, Pierre Giguère et Jean-Yves Laforest.

Même s’il admet que ses adversaires sont des hommes politiques d’expérience, Guy Arseneault estime que la population de son secteur est prête à lui redonner sa confiance le 7 novembre prochain.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À Shawinigan, un conseiller municipal devra l’emporter contre deux anciens députés provincial et fédéral s’il souhaite conserver son siège.

Guy Arseneault sollicite un troisième mandat dans le district de Val-Mauricie. Une victoire qui n’est pas gagnée d’avance.

Il se mesure à l’ancien député provincial dans Saint-Maurice, Pierre Giguère qui, lui, tente de retrouver le siège de conseiller qu’il a occupé tout juste avant son rival, de 2009 à 2013, ainsi qu’à l’ex-député fédéral dans Saint-Maurice-Champlain, Jean-Yves Laforest.

Une campagne d'idées

Même s’il admet que ces adversaires sont des hommes politiques d’expérience, Guy Arseneault estime que la population de son secteur est prête à lui redonner sa confiance le 7 novembre prochain.

Je pense que les gens, quand on fait le travail, n’aiment pas le changement, explique-t-il. C’est l’impression que j’ai des gens du district.

De son côté, l’ancien député libéral Pierre Giguère se réjouit de voir des candidats de calibre dans la course.

C’est l’fun! C'est plaisant parce qu'au final les électeurs ont le choix entre de bons candidats, indique-t-il, même s’il avoue qu’il aurait aimé qu’une candidate féminine se présente également.

Les trois candidats s’entendent pour dire que la démocratie est bien servie par la situation et que la campagne n’est pas un concours de popularité, malgré le fait que tous les aspirants au poste sont des personnalités connues.

Ce n’est pas une guerre de photos, mais bien d’arguments, estime Jean-Yves Laforest. Je considère que c’est vraiment un bon débat d’idées qui se passe ici, ajoute le candidat.

Sécurité routière et finances publiques

Au-delà de leurs expériences politiques respectives, les candidats au poste de conseiller du district de Val-Mauricie tentent de se faire élire sur la base de promesses électorales.

Guy Arseneault estime, par exemple, être le candidat de la continuité. Il souhaite notamment poursuivre le travail pour assurer la sécurité des piétons dans le secteur, mais aussi l’ensemble de la ville de Shawinigan.

Le candidat, Pierre Giguère promet lui aussi de miser sur la sécurité routière dans les quartiers résidentiels. La saine gestion des finances municipales fait également partie de ses priorités.

Pour sa part, Jean-Yves Laforest se porte comme étant le candidat du changement, puisqu’il est le seul à briguer ce poste pour la première fois. Il compte lui aussi accorder une importance particulière aux finances de la ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !