•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tel-Écoute Trois-Rivières élargit ses services

Une bénévole de Tel-Écoute Trois-Rivières prend les appels.

Une bénévole de Tel-Écoute Trois-Rivières prend les appels. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La ligne d’écoute Tel-Écoute Trois-Rivières bonifie son offre de service. L’organisme desservira dorénavant aussi les territoires des MRC de Bécancour, de Mékinac, des Chenaux et du Haut-Saint-Maurice. Une initiative qui coïncide avec la quatrième Journée de l’écoute de l’Association des centres d’écoute téléphonique du Québec (ACETDQ) qui regroupe 23 organismes.

Cette année particulièrement, l’ACETDQ, dont fait partie Tel-Écoute, souhaite mettre en valeur le pouvoir de l’écoute active.

On oublie de juste prendre le temps de s'écouter les uns et les autres et de s'écouter soi-même, de se respecter, de mettre ses limites, etc., explique le porte-parole de Tel-Écoute Trois-Rivières Guillaume Vermette.

Celui qui est aussi clown humanitaire estime que l’écoute est un remède exceptionnel à de nombreux maux.

Il donne comme exemple la solitude que peuvent ressentir de nombreux résidents des CHSLD, endroit où il fait du bénévolat.

« Je vois la différence majeure que ça peut faire dans leur journée, dans leur santé mentale, dans leur vie parfois. »

— Une citation de  Guillaume Vermette, clown humanitaire et porte-parole de Tel-Écoute Trois-Rivières

Un service indispensable

La Journée de l’écoute vise également à faire découvrir le travail primordial des bénévoles des lignes d’écoute de la province qui reçoivent plus de 140 000 appels par année.

Le thème de cette année, Place à l’écoute! Une richesse au centre de nos vies, fait d’ailleurs référence aux organismes communautaires qui permettent ce service gratuit et confidentiel.

Il y a certains sujets dont on a peut-être moins envie de parler avec nos proches, mais on a quand même besoin d’être écoutés. Les Tel-Écoute du Québec sont là pour ça, indique Guillaume Vermette.

En plus de l'agrandissement du territoire desservi, les heures d’ouverture du service basé à Trois-Rivières sont aussi élargies à sept jours par semaine, de 9 h à 22 h.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !