•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des nouveaux administrateurs à l’Association des parents fransaskois

Les bureaux de l'Association des parents fransaskois à Saskatoon.

L'Association des parents fransaskois estime qu'il faut financer directement les services de garde.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Radio-Canada

L’Association des parents fransaskois tenait samedi sa 40e assemblée générale annuelle par vidéoconférence. Quelques changements ont été apportés, dont la nomination de nouveaux administrateurs.

Cette 40e assemblée générale annuelle a donné lieu à certains changements, notamment la politique interne de l’association.

Quatre nouveaux administrateurs et administratrices ont été nommés. Il s’agit de Sylvie Simo, Sorelle Fleur Pouemo, Hélène Grimard et Apolline Ngankam.

De plus, les virements Interac seront dorénavant acceptés comme méthode de paiement entre l'association et les fournisseurs. Auparavant, seul un paiement par chèque était possible. Cette méthode est devenue difficile à maintenir avec la pandémie, expliquent les membres.

Par ailleurs, le directeur général de l’APF, Abdallah Oumalek, a souligné lors de cette assemblée que l’association développe un outil de gestion pour mieux gérer ses finances.

Ce développement est fait en partenariat avec un sous-traitant.

L’association a ajouté qu’elle attendait la fin de la pandémie pour faire un événement spécial afin de souligner ses 40 ans, le tout sera discuté lors de sa prochaine rencontre qui aura lieu au mois de novembre.

On a pu faire le symposium et l'AGA virtuel et je crois qu'on a réussi, alors on peut réussir [à mettre en place des célébrations] aussi, estime Abdallah Oumalek.

Ce sera toutefois au conseil d'administration de voir s'il y a un intérêt pour ce genre de célébration.

Je vais proposer des idées à mon CA à la prochaine rencontre au début novembre pour tenter de faire un événement avant la fin de l'année, conclut le directeur général.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !