•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soccer féminin : les championnes olympiques célébrées à Ottawa

Des joueuse font la file et posent pour la caméra devant une pluie de confettis.

Les championnes olympiques ont été présentées à la foule avec leur médaille d'or au cou avant le match.

Photo : Soccer Canada

L’équipe canadienne de soccer féminin a amorcé la tournée de célébration de leur victoire olympique en grand, samedi après-midi. Devant les 16 386 personnes rassemblées à la Place TD d’Ottawa, l’unifolié a facilement vaincu la Nouvelle-Zélande 5 à 1.

Les championnes olympiques ont ouvert la marque dès la douzième minute de jeu, lorsque Jessie Fleming a converti un tir de pénalité provoqué par la capitaine Christine Sinclair. La meilleure buteuse de l’histoire de la sélection nationale a par la suite doublé la mise avant l’entracte, au grand plaisir de la foule.

C'était spécial de pouvoir célébrer notre médaille d'or de cette façon. Espérons qu'il y en aura d'autres dans les années à venir, a déclaré Sinclair après la rencontre.

En deuxième mi-temps, Nichelle Prince a procuré une avance de trois buts au Canada avant de voir Ria Percival inscrire les Néo-Zélandaises au pointage sur un tir de pénalité.

La remplaçante Adriana Leon s’est assurée de clore le spectacle sur une bonne note en trouvant le fond du filet deux fois plutôt qu’une. D'abord utilisée comme défenseuse latérale, puis comme ailière, Janine Beckie a été la joueuse du match pour les Canadiennes, contribuant à la création des cinq buts des siennes.

Il s’agissait d’un premier match à domicile en près de deux ans et demi pour les championnes olympiques qui ont eu droit à plusieurs ovations debout de la foule.

Avant même le début de la rencontre, les partisans avaient déjà rendu ce moment spécial pour notre groupe et leurs encouragements ont donné le ton au match, a estimé l'entraîneuse-chef Bev Priestman.

Une favorite locale

Le match de samedi était particulièrement spécial pour l’Ottavienne Vanessa Gilles qui disputait un premier match en sol canadien avec le maillot de l'équipe nationale sur le dos. Ses parents et son frère étaient dans les gradins pour l’occasion.

Une jeune femme montre sa médaille d'or qu'elle tient dans la main gauche et un bouquet de fleurs dans la main droite. On voit d'énormes lumières derrière elle.

Vanessa Gilles montre fièrement sa médaille d'or olympique (archives).

Photo : Getty Images / Naomi Baker

La défenseuse centrale a seulement joué en première demie, mais la foule lui a certainement fait ressentir son amour au cours de ces 45 minutes. Au-delà de ce qu’elle a accompli sur le terrain, Gilles est devenue un modèle pour la relève en soccer féminin, voire une source d’inspiration pour certaines.

C'est le but principal de faire profiter les jeunes de cet événement très spécial et de les voir grandir avec ça. Ma jeune voisine, ça faisait deux semaines qu'elle ne dormait pas et comptait les jours avant ce match, souligne Denis Gilles, le père de Vanessa.

Éliminer la culture de l'abus

Vendredi soir, les joueuses de l'équipe nationale ont co-signé une lettre à l'intention de Soccer Canada pour que des mesures soient prises afin d'éliminer la culture de l'abus qui ronge le soccer féminin.

Les joueuses demandent à l'organisme de prendre des mesures concrètes pour que la pratique du soccer soit sécuritaire pour les filles d'un océan à l'autre, des excuses à l'intention de celles qui ont été victimes de harcèlement par le passé et le début d'une enquête indépendante pour faire la lumière sur les agissements de l'ancien entraîneur Bob Birarda qui fait face à neuf chefs d'accusation de nature sexuelle en Colombie-Britannique.

« En tant que joueuse de la NWSL, j'ai pu voir de près les cas d'harcèlement. Nous ne voulons plus être silencieuses. »

— Une citation de  Christine Sinclair, capitaine de l'équipe nationale de soccer féminin

Avant le début de la rencontre, les Canadiennes, les Néo-Zélandaises et les arbitres se sont rassemblées au centre du terrain en signe de soutien aux efforts faits pour éliminer la culture de l'abus et pour faire du soccer un sport sécuritaire pour tous.

On remercie les joueuses de la Nouvelle-Zélande de nous avoir accompagnés lors de cette démonstration et j'espère qu'on pourra aller de l'avant, souhaite Christine Sinclair.

Les deux équipes s'affrontent à nouveau mardi soir, cette fois-ci à Montréal, dans le cadre de la tournée de célébration du triomphe olympique des Canadiennes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !