•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef de la Première Nation de Little Grand Rapids arrêté pour agression sexuelle

Raymond Keeper avec une casquette.

Raymond Keeper est le chef de la Première Nation de Little Grand Rapids, au Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le chef de la Première Nation de Little Grand Rapids, au Manitoba, a été arrêté pour agression sexuelle, selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Raymond Keeper, 65 ans, fait face à plusieurs chefs d’accusation, dont leurre d’une personne de moins de 18 ans, agression sexuelle armée et contacts sexuels alors que l’accusé est en situation d’autorité ou de confiance, selon un communiqué de la GRC.

La police explique avoir commencé leur enquête lorsqu’ils ont reçu un signalement, le 23 septembre, concernant un échange de messages textes inappropriés entre une adolescente de 16 ans et un homme de 65 ans.

La GRC pense aussi qu’il pourrait y avoir d’autres victimes.

Raymond Keeper a été arrêté jeudi et remis en liberté en attendant sa comparution, le 21 novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !