•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première victoire des Lions de Trois-Rivières devra encore attendre

Le banc des Lions de Trois-Rivières.

Les Lions de Trois-Rivières devront encore attendre avant de célébrer leur première victoire.

Photo : Radio-Canada / François Genest

Vingt-quatre heures après avoir disputé le premier match de leur histoire, les Lions de Trois-Rivières étaient de retour sur la patinoire du Colisée Vidéotron à la recherche d’une première victoire. Celle-ci devra attendre encore un peu, puisque les Growlers de Terre-Neuve l’ont à nouveau emporté, cette fois par la marque de 3-1.

Les hommes d’Éric Bélanger espéraient rebondir après avoir connu une soirée forte en émotions jeudi. Même si les Trifluviens avaient fait preuve de combativité, les Growlers, champions de l’ECHL en 2019, n’ont eu aucune pitié pour les nouveaux venus dans le circuit.

Contrairement à la veille, il a fallu attendre la fin dernière minute de la première période avant que les visiteurs ouvrent la marque, gracieuseté d’Orrin Centazzo.

Les Lions ont repris du poil de la bête en deuxième, alors qu’ils ont outrageusement dominé leurs adversaires au chapitre des tirs au but avec 15 lancers contre 7.

S’ils croyaient pouvoir niveler le pointage en fin de période avec l’avantage d’un joueur, les Growlers en ont décidé autrement en marquant en désavantage numérique.

Le gardien des Growlers dominant

Au retour du deuxième entracte, les joueurs des Lions ont repris là où ils avaient laissé et ont continué de diriger de nombreuses rondelles vers le gardien terre-neuvien Keith Petruzzelli.

La stratégie a fini par payer lorsque le Russe Arsen Khisamutdinov a réussi à toucher la cible, aidé de Guillaume Beaudoin et Mathieu Brodeur.

C'est la seule fois que le gardien des Growlers a flanché, lui qui a bloqué 35 des 36 tirs des Lions.

Les visiteurs ont inscrit le but d’assurance dans un filet désert en fin de match, leur permettant de se sauver avec la victoire pour la deuxième fois en autant de soirs.

C’est le gardien Philippe Desrosiers qui était devant la cage des Lions. Il a effectué 20 arrêts dans la défaite.

La troupe d’Éric Bélanger aura une autre occasion de prendre sa revanche sur les Growlers mardi, toujours au Colisée Vidéotron de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !