•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouge et Or-Carabins : une bataille de l’autoroute 20 pour le 1er rang

Des joueurs de football sur le terrain, prêts à engager le ballon en jeu

Le Rouge et Or tentera de venger sa défaite de 18-17 subite au PEPS, le 18 septembre.

Photo : Radio-Canada / Marc Andre Turgeon

Ébranlés par une bourrasque de parité en début de saison, les deux grands empires du football universitaire québécois n’ont pas tardé à rebâtir leur forteresse. Si bien que Rouge et Or et Carabins fouleront le terrain dans le scénario le plus classique qui soit, dimanche après-midi, à Montréal : une bataille de l’autoroute 20 pour le titre de la saison régulière.

Ç'a été une année totalement différente , lance sans détour Glen Constantin à la veille du dernier match des siens avant les séries éliminatoires. Après une saison annulée par la pandémie, à la barre d’une équipe majoritairement composée de joueurs de première année, l’entraîneur le plus titré de l’histoire du football canadien a probablement ajouté quelques cheveux gris à sa tête, cet automne.

Défait 18-17 par les Carabins (5-1) au stade Telus, le 18 septembre, le Rouge et Or (5-2) se retrouvait dans une situation hautement inhabituelle. L’équipe affichait une fiche de deux victoires et deux défaites après quatre matchs. Loin de paniquer, Constantin prêchait la patience envers sa jeune formation.

Les partisans de Québec n’ont pas eu à attendre longtemps. Depuis le revers crève-cœur contre les Bleus, le Rouge et Or fait flèche de tout bois. L’équipe a signé trois victoires écrasantes, marquant 136 points et n’en accordant que 14. Pas de doute, sa troupe a progressé, estime Glen Constantin. La voilà prête pour un dernier test avant les examens.

Desjardins devant les siens

Aux commandes de l’offensive du Rouge et Or depuis trois matchs, le quart-arrière recrue Arnaud Desjardins posera un défi supplémentaire aux Carabins. Notre attaque n’a pas beaucoup changé, mais Arnaud ajoute une nouvelle dimension avec sa mobilité. Tu peux lui mettre de la pression, mais s’il réussit à sortir de sa pochette, il va courir longtemps, illustre son entraîneur.

Arnaud Desjardins court avec le ballon, poursuivi par un joueur du Vert et Or.

Le quart-arrière Arnaud Desjardins en sera à un premier départ en carrière contre les Carabins.

Photo : Yan Doublet

Originaire de Montréal, Desjardins n’a pas caché son excitation à l’idée de retrouver le terrain du CEPSUM. Un gazon synthétique qu’il a foulé pour la dernière fois… au secondaire.

Je me souviens d’un match au secondaire entre Notre-Dame et Jean-Eudes où Arnaud et moi nous étions affrontés au CEPSUM, s’est remémoré cette semaine son coéquipier Antoine-Félix Audet-Michaud. Cette fois, l’ailier défensif et le quart-arrière seront du même côté devant une foule imposante, bruyante et hostile.

Pas de finesse

Ce ne sera pas un match de finesse. Il va falloir être très physique, prévient Audet-Michaud. C’est que la défensive du Rouge et Or en aura aussi plein les bras pour freiner le quart-arrière des Bleus, Jonathan Sénécal.

Le quart-arrière Jonathan Sénécal décoche une passe sur le terrain du CEPSUM.

Jonathan Sénécal avait bien fait aux commandes de l'offensive des Carabins lors du premier affrontement entre les deux équipes, en septembre.

Photo : Carabins de l'Université de Montréal

Lors du premier match entre les deux équipes, quelques erreurs de communication avaient mené à des premiers essais faciles pour les Carabins. Comme défensive, on veut affûter le couteau de plus en plus à chaque match. Notre communication s’est beaucoup améliorée, mais il y a encore du travail à faire , estime l’ailier défensif.

Reste à voir, donc, quel mordant auront les lames lavalloises au moment de sauter sur le terrain, à 14 h, dimanche. L’enjeu est clair, même s’il reste un match de plus à jouer à la saison des Carabins, la fin de semaine prochaine. Comme le Rouge et Or a l’avantage au bris d’égalité, l’équipe qui l'emporte dimanche après-midi s'assurera de la couronne de la saison régulière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !