•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La campagne de vaccination contre la grippe est lancée au Manitoba

Le Dr Brent Roussin administre un vaccin à Audrey Gordon.

La ministre de la Santé du Manitoba, Audrey Gordon se fait vacciner contre la grippe par le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr Brent Roussin.

Photo : Radio-Canada / Ian Froese

Radio-Canada

Le Manitoba a démarré sa campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et un peu plus de 600 000 doses de vaccin ont été commandées à cet effet, soit la même quantité que l'an dernier, selon le médecin hygiéniste en chef de la province, Brent Roussin.

La commande comprend aussi les vaccins à haute dose, un type de vaccin conçu pour les aînés de 65 ans et plus pour les protéger particulièrement contre les risques de complication de la grippe.

En 2017, le Manitoba devenait la première province du Canada à administrer les vaccins à forte dose aux personnes âgées, selon un communiqué de la province.

Qui peut recevoir un vaccin antigrippal à haute dose?

  • Les personnes qui habitent dans des logements bénéficiant de services de soutien et d'assistance;
  • Les personnes qui sont nouvellement incarcérées ou transférées depuis un autre établissement correctionnel fédéral ou depuis l'extérieur de la province;
  • Les personnes qui reçoivent des services de soins à domicile alors qu'elles sont sur une liste d'attente pour être admises dans un établissement de soins de longue durée;
  • Les personnes qui vivent dans une Première Nation ou dans une communauté éloignée ou isolée;
  • Les personnes qui vivent au nord du 53e parallèle.

Recevoir le vaccin contre la grippe, c’est le moyen le plus efficace de se protéger en communauté , soutient la ministre de la Santé du Manitoba, Audrey Gordon.

Elle encourage aussi tous les Manitobains à rester actifs, manger des aliments sains et réduire le stress pendant l’hiver. Un bon moyen pour améliorer notre santé mentale et physique, renchérit le médecin hygiéniste en chef.

La grippe pourrait accentuer la pression sur le système de santé

Brent Roussin rappelle que la COVID-19 est toujours présente et si nous avons la grippe qui circule en même temps, ceci pourrait mettre une pression importante sur notre système de santé , dit-il.

Le vaccin Pneu-P-23 ou le vaccin polysaccharidique qui aide à protéger contre les infections à pneumocoques est aussi offert gratuitement aux personnes âgées partout où les vaccins contre la grippe sont distribués. Les deux peuvent être administrés en même temps.

Le microbiologiste médical à l’Hôpital Saint-Boniface, Dr Philippe Lagacé-Wiens encourage les Manitobains à se faire vacciner contre la grippe pour éviter de surcharger le réseau de la santé, alors que le retour de la saison grippale est anticipé.

Le Dr Lagacé-Wiens indique qu’il est possible de voir les premiers signes d’une augmentation du nombre de cas de grippes aux États-Unis et dans les régions tropicales.

Les efforts pour contrer la propagation de la COVID-19 ont eu un effet sur la grippe. On n’en a pas vu l’an dernier. Mais avec le retour aux interactions sociales, on s’attend au retour de la grippe. Ça fait une vingtaine de mois ou plus qu’on n’a pas vu la grippe. L’immunité va être réduite dans la population en général. Ça pousse l’importance de l’immunisation pour prévenir une vague de grippe cet hiver.

Selon le Dr Lagacé-Wiens, il est fort possible que la province ait à transférer des gens avec des maladies moins aiguës dans d'autres hôpitaux, même en dehors de la province, pour protéger le réseau de la santé du Manitoba.

Les vaccins sont notamment disponibles dans les bureaux de santé publique, les cabinets de médecins et les centres Accès.

En 2020, la province a battu son record de couverture vaccinale, avec 31,6 % de la population vaccinée.

Selon le dernier rapport hebdomadaire de surveillance de la grippe de Santé Canada, aucun cas n’a été signalé au Manitoba dans la période allant du 26 septembre au 9 octobre 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !