•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre raisons de laisser les feuilles mortes au sol

Un plan large d'un quartier résidentiel où sont tombées des feuilles mortes.

Puisqu’environ 80 % de la population canadienne habite dans des villages ou des villes, la biodiversité des arrière-cours devient de plus en plus importante, dit l’organisme à but non lucratif Conservation de la nature Canada (CNC).

Photo : Radio-Canada / Monia Blanchet

L’automne est définitivement installé, et vous êtes certainement sur le point de ramasser les feuilles mortes qui commencent à s’amasser au sol. Mais des experts recommandent de laisser les feuilles au sol, pour favoriser la biodiversité sur votre terrain. En voici 4 raisons.

1. Enrichir votre gazon

Les feuilles se décomposent sur votre terrain comme elles le feraient en forêt, et représentent un excellent engrais et une source de nutriments pour votre pelouse.

Attention toutefois à ne pas laisser d’épaisses couches de feuilles sur votre pelouse, précise Marie-Pierre Bilodeau, permacultrice pour Refarmers, car elles peuvent l’étouffer et l’endommager, une couche mince aura de meilleurs résultats.

Quand il pleut beaucoup chez nous, si vous laissez les feuilles comme ça, cela crée un tapis. Cela moisit et crée un environnement peu idéal, explique Mme Bilodeau.

Un tapis de feuilles mortes.

Lorsque les feuilles se décomposent, une partie du carbone qu’elles contiennent est emmagasinée dans le sol, ce qui l'enrichit, d'après Conservation de la nature Canada.

Photo : Radio-Canada / Audrey Simon

2. Protéger vos plants

Ramasser un surplus de feuilles mortes est possible. À condition de ne pas les jeter. Conservez-les plutôt dans des sacs au garage, préalablement percés, pour assurer une aération et éviter que vos feuilles ne soient couvertes de moisissures.

Ainsi, vous aurez toujours sous la main de quoi protéger du cycle de gel-dégel le sol de vos plates-bandes, dans votre potager et à la base des arbres et arbustes.

C’est une astuce qu’utilise chaque automne Marie-Pierre Bilodeau. On devrait, quand on jardine, toujours couvrir les sols. C’est un aspect de l’agriculture génératrice d’avoir un sol toujours couvert, détaille-t-elle.

Un plan rapproché de feuilles mortes au sol.

Ne pas ramasser les feuilles mortes qui tombent lorsque l'automne arrive permet de donner un coup de pouce à la nature.

Photo : Radio-Canada / Monia Blanchet

3. Créer un terreau naturel

Vous pouvez également confectionner votre propre terreau naturel. La méthode est la même que celle pour protéger le sol de vos plants : conservez vos feuilles mortes dans un sac, mais cette fois-ci sans le trouer.

En se décomposant, les feuilles se transforment en un paillis naturel, écrit dans un communiqué Sam Knight, responsable du programme en science de la conservation de la famille Weston à Conservation de la nature Canada (CNC).

Utilisez ce paillis riche de vitamines et nutriments sur votre pelouse une fois les beaux jours revenus.

4. Protéger l’habitacle d’insectes et d’animaux

Tandis que certains papillons migrent vers le sud, beaucoup d’insectes, dont certains pollinisateurs, et d’autres animaux sauvages s’installent dans votre cour pour l’hiver.

En Colombie-Britannique, par exemple, les bourdons creusent au milieu des feuilles mortes jusque dans la terre pour y hiberner. De cette manière, les feuilles mortes et la terre leur procurent un isolement tout au long de l’hiver, explique Lori Weidenhammer, membre du conseil chez Native Bee Society of BC.

Plus de 70 % des espèces d'abeilles nichent dans le sol, donc laisser un paillis de feuilles mortes est une bien meilleure option pour leur habitat, ajoute-t-elle.

Des feuilles mortes au sol.

Un mince tapis de feuilles mortes sur sa pelouse assure un précieux habitat d’hivernage à de nombreuses espèces.

Photo : Radio-Canada / Monia Blanchet

À écouter :

Une entrevue de Jessica Panetta, de Conservation de la nature Canada, qui conseille de ne pas ramasser les feuilles mortes à l’émission Les Retours de l’Ouest.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !