•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réseau social de Trump déjà ciblé par des pirates

Un masque de Guy Fawkes sur un arrière-plan noir.

Anonymous est un groupe de cyberactivistes qui était particulièrement actif il y a cinq ans.

Photo : Getty Images / JohnDWilliams

Radio-Canada

Donald Trump n’a pas encore lancé officiellement son réseau social Truth Social que déjà, des pirates se sont introduits sur la plateforme pour y créer de faux comptes, selon ce que rapporte le New York Times.

L’ancien président américain a dévoilé son réseau social Truth Social mercredi, imaginé par sa nouvelle entreprise Trump Media & Technology Group (TMTG). L’objectif est de s'opposer à la tyrannie des géants du web.

Des pirates informatiques, qui revendiquent une affiliation au groupe Anonymous, affirment avoir pris possession de la plateforme à venir en moins de deux heures.

Parmi les faux comptes qui ont été créés figurent ceux de Donald Trump, de l’ex-vice-président Mike Pence et de l’ancien conseiller stratégique à la Maison-Blanche Steve Bannon. De faux identifiants ont aussi été créés au nom du PDG de Twitter, Jack Dorsey, et de Ron Watkins, connu pour ses théories du complot.

Steve Bannon parle au micro.

L'ex-conseiller stratégique de l'ancien président Trump Steve Bannon

Photo : Reuters / Mary Calvert

Selon des captures d’écran publiées sur Twitter, les pirates ont notamment utilisé le compte de Donald Trump pour publier sur la future plateforme la photo d’un cochon en train de déféquer, entre d’autres mèmes. Sur le gazouillis, les malfrats indiquent partir en guerre en ligne contre la haine.

Des failles sur le site bêta

Le journaliste du Daily Dot Mikael Thalen a également prouvé que le système de Truth Social était fragile. Il a pu se créer un compte sous le pseudonyme @donaldtrump. Un autre journaliste, Drew Harwell du Washington Post, a aussi pu créer un compte, sous l’identifiant @mikepence.

Mike Pence parle dehors devant un drapeau américain.

L'ancien vice-président américain Mike Pence

Photo : Associated Press / Gene J. Puskar

Les développeurs et développeuses de l'application, TMTG, ont par la suite interdit aux internautes de créer de nouveaux comptes, et le site bêta de Truth Social a été fermé.

Le lancement de Truth Social est prévu en novembre sur invitation seulement, puis au grand public au cours du premier trimestre de 2022. L’application peut déjà être téléchargée sur l’App Store d’Apple, où les personnes intéressées peuvent s'inscrire sur une liste d’attente.

Avec les informations de The Verge, et New York Times

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !