•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élections municipales : le Yukon a voté

Plan de la salle du conseil municipal de Whitehorse.

Six conseillers et la nouvelle mairesse, Laura Cabott, occuperont les sièges de l'Hôtel de ville de Whitehorse.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Laura Cabott quitte son fauteuil de conseillère municipale pour prendre celui de mairesse de Whitehorse. Avec 43 % des votes, elle a devancé Patti Balsillie (28,8 %) et Samson Hartland (28,2 %). Dans les autres collectivités, les résultats sont aussi connus.

En tête dès le dépouillement du premier bureau de vote jeudi, Laura Cabott a voulu rester prudente.

Quand les premiers résultats sont tombés, j’étais prudemment optimiste , confie-t-elle. Je dois avouer que je suis soulagée, je suis fatiguée, mais je suis surtout honorée ! Vraiment, je me sens merveilleusement bien.

Lors d'un débat des candidats à la mairie, Laura Cabott avait affirmé que ses priorités étaient les changements climatiques et le développement économique, mais, avant tout, le logement. Pour y répondre, elle veut que la Ville rachète les terrains vacants du centre-ville pour les développer.

Laura Cabott pose dans la salle du conseil municipal.

Laura Cabott est la nouvelle mairesse de Whitehorse.

Photo : Radio-Canada

Le taux de participation est de 37 %, exactement, soit le même qu’en 2018. Une satisfaction , selon Myles Dolphin, responsable des communications à la Ville de Whitehorse.

NDLR : Les résultats officiels (Nouvelle fenêtre), après révision le vendredi 22 octobre, donnent un taux de participation de 31 %, plutôt que les 37 % publiés par la Ville le soir du vote.

Sur les 17 candidats aux postes de conseillers municipaux, 6 ont été élus et siégeront aux côtés de la nouvelle mairesse : Melissa Murray, Michelle Friesen, Dan Boyd, Jocelyn Curteanu, Ted Laking et Kirk Cameron.

L’élection de Michelle Friesen : C’est ça, la vraie réconciliation , dit Doris Bill

Au printemps dernier, Michelle Friesen, membre de la Première Nation Ta’an Kwäch’än, s’était présentée sous les couleurs du NPD pour l'élection territoriale, mais avait échoué. À l’issue de sa deuxième campagne électorale de l’année, elle devient donc conseillère municipale.

Son élection a été saluée par la cheffe régionale Kluane Adamek. Candidate à sa propre réélection, elle lui souhaite bonne chance dans cette nouvelle étape de [son] voyage!

« Le temps est vraiment venu pour les Premières Nations de siéger aux tables importantes. »

— Une citation de  Doris Bill, cheffe de la Première Nation Kwanlin Dün

La cheffe de la Première Nation Kwanlin Dün, Doris Bill, s'est dit heureuse de l'élection de la membre du Conseil des Ta’an Kwäch’än, et fière, affirmant qu’elle la soutiendrait. Doris Bill a également salué la diversité du conseil municipal nouvellement élu.

Résultats dans les collectivités

Deux courses étaient gagnées d'avance à Teslin et à Mayo, où Gord Curran et Trevor Ellis n'avaient pas de concurrents.

À Watson Lake, Chris Irvin est élu, tout comme Bruce Tomlin, à Haines Junction, et Jack Bowers, à Faro. Lee Bodie est lui réélu à la tête de Carmacks.

À Dawson, Bill Kendrick devient maire après avoir été conseiller municipal pendant 11 ans en devançant un autre conseiller municipal, Stephen Johnson.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !