•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier Symposium sur les arts pour les personnes handicapées en Atlantique

Des pinceaux se trouvent sur la palette d'un artiste.

Interagir avec les arts peut avoir un effet bénéfique sur la santé.

Photo : getty images/istockphoto / KoliadzynskaIryna

Le premier Symposium sur les arts pour les personnes handicapées de l'Atlantique se déroule en format virtuel tout au long du week-end.

Cet événement permettra aux artistes vivant avec un handicap d'apprendre à se connaître d'un territoire à l'autre de l'Atlantique et d'échanger sur leur pratique ainsi que les obstacles auxquels ils peuvent être confrontés.

L'événement gratuit propose des panels sur le développement de carrière, comment faire sa place au sein de milieux non adaptés aux personnes handicapées, et aborde également la question de l'accès au financement pour des projets.

J'ai un problème visuel et je fais de l'art visuel : il y a évidemment des obstacles, laisse savoir Ysabelle Vautour, co-organisatrice du Symposium sur les arts pour les personnes handicapées de l'Atlantique (Nouvelle fenêtre).

« Je dois m'arranger, c'est pas écrit dans un livre, il n'y a pas de méthode. C'est bon de savoir ce que les autres font, il y a peut-être quelque chose que je n'ai pas pensé. Il y a une grosse diversité dans la population des personnes handicapées et on est éparpillées partout. Nous autres, il faut vraiment bâtir la communauté. »

— Une citation de  Ysabelle Vautour, artiste

Cet événement ouvrira la discussion avec des bailleurs de fonds et institutions du domaine culturel de chacune des quatre provinces de l'Atlantique dans un événement qui aura lieu samedi, à 16 h 30.

En termes d'accessibilité [dans le milieu des arts], il y a des standards qui ne sont pas mis en place, indique Mme Vautour.

Pour une plus grande représentativité

Les organisateurs du Symposium souhaitent plus de représentativité des personnes vivant avec un handicap dans les arts, que ce soit sur scène, au sein des expositions où à l’écran.

C'est important de pouvoir identifier des barrières à l'inclusion, indique la co-organisatrice, qui vit au Nouveau-Brunswick.

Un cabaret artistique clôturera dimanche soir le rendez-vous avec des performances préenregistrées de poésie, de drag, de burlesque, de cirque et d'art contemporain.

Des initiatives d'accessibilité seront mises en place tout au long du week-end pour facilité la participation, que ce soit avec de l'audiodescription, des sous-titres ou le langage des signes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !