•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec recense 434 nouveaux cas de COVID-19 et 8 décès de plus

Un cycliste à Montréal.

Un cycliste portant un masque de protection à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Radio-Canada

Québec recense 434 nouveaux cas confirmés de COVID-19, 8 décès supplémentaires et 14 hospitalisations de moins au cours des dernières 24 heures.

Depuis le début de la pandémie au Québec, 421 791 personnes ont contracté la COVID-19. De ce nombre, 405 663 ont pu se rétablir, tandis que 11 466 en sont décédées.

Parmi les 434 nouveaux cas de COVID-19, on compte 317 personnes non vaccinées ou ayant reçu une première dose depuis moins de 14 jours, 9 personnes ayant reçu une seule dose et 108 personnes adéquatement vaccinées.

Sur le plan des hospitalisations, la situation s'améliore dans la province. On compte présentement 260 personnes qui nécessitent des soins dans un centre hospitalier en raison de la COVID-19. Il s'agit d'une diminution de 14 par rapport à hier.

De ces patients, 68 se trouvent aux soins intensifs, soit 4 de moins que la veille.

L’évolution de la COVID-19 au Québec

Si la situation semble globalement stable dans la province, elle se détériore toutefois dans le nord, au Nunavik. La région est celle qui compte le plus haut taux de cas actifs pour 100 000 habitants, détrônant Chaudière-Appalaches.

Ces deux régions sont de loin celles qui sont les plus touchées, avec des taux de 180,4 pour le Nunavik et de 108,4 pour Chaudière-Appalaches. Suivent Laval (77,7), Montréal (69,8) et l'Estrie (68,6).

Sur le front du dépistage, Québec a procédé à 28 997 prélèvements en date du 20 octobre, pour un taux de positivité de 1,3 %.

La campagne de vaccination continue d'aller bon train, avec 15 038 doses qui s'ajoutent au bilan, pour un total de 13 146 542 doses administrées au Québec.

Portrait de la quatrième vague, selon le statut vaccinal

Le ministère de la Santé fait état de 42 morts parmi les personnes de moins de 69 ans non vaccinées – y compris celles ayant reçu une seule dose depuis moins de 14 jours –, depuis le 18 juillet dernier.

À titre comparatif, la quatrième vague a fait seulement 8 victimes parmi les personnes adéquatement vaccinées de cette tranche d'âge.

Or, parmi les personnes de plus de 70 ans, cette tendance s'inverse. Le ministère de la Santé compte ainsi 43 décès parmi les non-vaccinés de cette tranche d'âge pendant la quatrième vague, contre 74 victimes parmi les personnes ayant reçu leur deuxième dose de vaccin depuis au moins sept jours.

Puisqu’environ 97 % des personnes de 70 ans et plus ont reçu au moins deux doses du vaccin contre la COVID-19, il est normal d’observer un nombre de décès plus important chez les personnes vaccinées, a expliqué une porte-parole du ministère par courriel vendredi.

Plus le nombre de gens adéquatement vaccinés augmente, plus la probabilité de voir des cas chez des vaccinés est augmentée par rapport aux non-vaccinés comme la transmission de la maladie dans la communauté se poursuit et que les vaccins ne sont pas efficaces à 100 % contre l’infection.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !