•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

166 travailleurs de la santé non vaccinés sont en congé sans solde

La province avait annoncé précédemment que 176 employés de la santé étaient en congé sans solde.

Deux infirmières qui travaillent dans une unité de soins intensifs.

La majeure partie des 166 employés en congé sans solde viennent de la région sanitaire de Santé Sud.

Photo : getty images/istockphoto

Radio-Canada

Cinq jours après l’entrée en vigueur de la vaccination obligatoire, le nombre de travailleurs de la santé du Manitoba mis en congé sans solde est passé à 176 à 166 vendredi, selon les dernières déclarations de la ministre de la Santé.

Lors d’une conférence de presse concernant la vaccination contre la grippe, Audrey Gordon a indiqué que 166 membres du personnel soignant ne sont pas vaccinés contre la COVID-19.

Des erreurs de comptage ajoutées au fait que certains membres du personnel ont été vaccinés expliquent la différence avec les informations annoncées jeudi, a-t-elle expliqué.

Ceux-ci ne sont pas vaccinés, mais refusent de passer les tests de dépistage de routine de la COVID-19.

Leur nombre était de 30 lundi, date butoir fixée par le gouvernement aux employés du Manitoba qui travaillent directement avec le public pour se faire vacciner.

Les travailleurs qui refusent de se conformer à cette exigence doivent cependant se soumettre à des tests de dépistage toutes les 48 heures.

Aucune interruption de service

La ministre a aussi affirmé qu’il n’y avait ni interruption de service ni problème de manque de personnes qui ait besoin d’être réglé.

Le fait que le nombre de personnes non vaccinées diminue montre que notre plan de secours marche. Nous en sommes à la première semaine et nous constatons déjà des résultats, a-t-elle ajouté.

Selon Soins communs Manitoba, l’organisme qui coordonne les soins de santé dans la province, 56 % des 166 travailleurs de la santé viennent de Santé Sud, qui est la région sanitaire ayant le plus bas taux de vaccination de la province, soit 67,6 % en date de vendredi.

Vingt-six travailleurs de la santé sont placés en congé sans solde dans chacune des régions sanitaires de Prairie Mountain et d’Entre-les-Lacs et de l'Est. Vingt autres viennent de la région de Winnipeg.

Par ailleurs, trois employés de Soins communs Manitoba sont forcés de prendre un congé sans solde. Pour sa part, Action cancer Manitoba n’a aucun employé placé en congé sans solde.

L'obligation de vaccination concerne de nombreux employés de la santé

Selon les ordonnances sanitaires de la province, cette obligation s’applique à un grand groupe de travailleurs de la santé, allant des médecins et des infirmières et aides-soignants en passant par le personnel de nettoyage, ce qui représente environ 42 000 travailleurs de la santé. À ce jour, 37 264 d’entre eux ont divulgué leur statut vaccinal, indique Soins communs Manitoba.

Selon les autorités, 35 415 employés ont indiqué qu'ils étaient entièrement vaccinés, mais seulement 31 459 déclarations ont pu être vérifiées pour l'instant.

En outre, 1849 travailleurs de la santé ont affirmé avoir reçu une seule dose du vaccin et doivent passer les tests de dépistage réguliers.

La province prévoit une pression accrue sur son système de santé en raison du nombre croissant de cas de COVID-19 en soins intensifs et du fait de l’arrivée de la saison de la grippe. Treize patients atteints de cette maladie ont été admis en soins intensifs la semaine dernière.

Afin de maintenir les services de santé non liés à la COVID-19, comme les chirurgies et diagnostics non urgents et urgents, Soins communs Manitoba affirme que certains patients dans un état stable pourraient être transférés, dans les prochains jours, des hôpitaux de Winnipeg dans des hôpitaux à l'extérieur de la ville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !