•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conseiller recherché dans Kanata-Nord : début des mises en candidature lundi

Jenna Sudds salue à ses partisans qui l'applaudissent.

Jenna Sudds, à gauche, a démissionné le mois dernier ,après trois ans au conseil municipal d'Ottawa, pour devenir la députée libérale fédérale de Kanata-Carleton. Son siège sera désormais pourvu par nomination plutôt que par élection partielle (archives).

Photo : Radio-Canada / Natalia Goodwin

Radio-Canada

Les résidents de Kanata-Nord ne participeront pas à une élection partielle pour élire un conseiller, car leur prochain représentant sera nommé par le conseil municipal d'Ottawa au cours d'une réunion spéciale, le 10 novembre prochain. Les intéressés par le poste vacant de conseiller pourront soumettre leur candidature dès ce lundi, et ce, jusqu'à vendredi.

Le siège a été laissé vacant par Jenna Sudds, élue députée libérale fédérale le 20 septembre dernier.

Les élus municipaux ont décidé de pourvoir le poste par voie de nomination, malgré la recommandation du greffier municipal de tenir une élection partielle en janvier 2022.

Plusieurs membres du conseil municipal estiment qu'une élection partielle serait trop coûteuse puisqu’ elle pourrait coûter plus de 550 000 $ en raison des restrictions liées à la COVID-19. Une élection partielle tomberait aussi trop près des prochaines élections municipales d'octobre 2022, selon eux.

Des résidents ont également exhorté les conseillers à nommer leur ancienne conseillère Marianne Wilkinson parce qu'elle connaît bien les dossiers du quartier.

L’élu nommé pourra se présenter comme candidat en 2022

Certains conseillers craignaient qu'il n'y ait aucun moyen d'empêcher la personne nommée pour représenter le quartier de Kanata-Nord de se présenter aux élections municipales de 2022. Les titulaires ont souvent un avantage en période électorale.

Le greffier municipal Rick O'Connor a déclaré qu'un engagement d'un candidat à ne pas se présenter l'année prochaine ne serait qu'une promesse politique, telle que celle de ne pas augmenter les impôts, et qu'elle ne tiendrait pas devant les tribunaux.

Carte des frontières du quartier municipal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cette zone est le quartier de Kanata-Nord, qui n'a actuellement aucun conseiller municipal. Une personne nommée sera choisie le 10 novembre 2021.

Photo : Ville d'Ottawa

Processus de nomination

Les candidats intéressés pourront, dès lundi, soumettre leur candidature pour le poste officiellement vacant depuis le 18 octobre. Les gens pourront postuler du 25 au 29 octobre. Ils doivent être âgés d'au moins 18 ans et être citoyens canadiens. Ils doivent également résider à Ottawa ou posséder une propriété dans la ville d'Ottawa.

Le greffier devra soumettre un rapport au conseil municipal le 5 novembre et les candidats seront autorisés à faire une présentation de 5 minutes aux membres du conseil lors de la réunion spéciale du 10 novembre. Les conseillers pourront poser une question à chacun des candidats.

Un candidat doit recevoir plus de la moitié des suffrages exprimés par le conseil. Si un candidat n’est pas retenu au premier vote, le candidat qui obtient le moins de voix sera radié de la liste. Le processus est répété jusqu'à ce qu'un candidat obtienne plus de 50 % des voix.

En cas d'égalité, le candidat retenu sera tiré au sort.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !