•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin des hydrocarbures : l’absence de compensations financières serait « irresponsable »

Le premier ministre François Legault a annoncé mardi que son gouvernement renonçait à l'exploitation d'hydrocarbures sur son territoire.

Jonatan Julien.

Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles (archives).

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Ne pas donner de compensations financières aux entreprises qui exploitent les hydrocarbures serait « probablement irresponsable », a déclaré jeudi sur les ondes de Radio-Canada le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, également responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine.

Le gouvernement Legault a pris la décision de mettre fin à l'exploration pétrolière et gazière au Québec, mais des élus et des groupes environnementaux craignent qu'une compensation financière soit versée aux entreprises qui exploitent les hydrocarbures.

Jonatan Julien précise que plusieurs scénarios sont en analyse.

« Ces gens-là ont payé des licences pour avoir le droit de faire ces travaux-là au Québec. [...] Ces investisseurs se sont investis dans ces projets-là, de bonne foi avec une législation qui le permettait. »

— Une citation de  Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

Ils ont dû faire des travaux d'exploration, des analyses, explique le ministre. Nous, on vient dire : "on ne le permettra plus". Donc je crois qu'on doit évaluer de manière adéquate comment compenser de manière équitable les travaux qui ont été réalisés et les frais qui ont été payés, ajoute-t-il.

Un site d'exploitation d'hydrocarbure, en Gaspésie.

Un site d'exploitation d'hydrocarbure, en Gaspésie (archives)

Photo : Radio-Canada

« Quel message on enverrait aux investisseurs qui veulent investir au Québec avec un cadre légal qui tient la route? »

— Une citation de  Jonatan Julien, ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et responsable des régions de la Côte-Nord et de la Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine

Ces indemnisations pourraient également servir à remettre en état les terrains sur lesquels les entreprises font de l'exploitation actuellement.

Jonatan Julien a aussi confirmé que son ministère travaille à l'heure actuelle à l'élaboration d'un projet de loi pour mettre un terme à l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures sur tout le territoire du Québec. Rapidement on va déposer un projet de loi qui va avoir toute la teneur pour répondre à cet engagement qui est phare. Je pense qu'aujourd'hui, en 2021, c'est le choix à faire.

Le ministre soutient que cela s'inscrit dans l'intention de Québec de faire des choix responsables. Celui-ci a rappelé les objectifs du gouvernement d'être carboneutre d'ici 2050 et que 1,5 million de véhicules électriques soient sur les routes du Québec d'ici 2030.

Avec les informations de Charles Alexandre Tisseyre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !